Petite chronique d'une discrimation covidienne ordinaire!

Imprimer

Ainsi donc, de l'aveu même du président de la République française, le pass vaccinal a pour objectif "d'emmerder" les non vaccinés! Non, il ne vise pas un objectif sanitaire, mais un objectif politique, soit forcer les Français à se faire vacciner, quand bien même il n'y a pas, à part pour 11 maladies concernant les enfants jusqu'à deux ans, d'obligation vaccinale générale en France!

Et qu'en est-il en Suisse? Et bien, nous suivons le même chemin que nos voisins puisque, depuis le 17 décembre 2021, le Certificat covid est passé sous la règle des 2G, et n'est donc plus attribué qu'aux vaccinés complets et aux guéris. Exeunt les testés négatifs! C'est évidemment un pas de plus vers l'obligation vaccinale!

Or, rien ne justifie ce durcissement. Le variant Omicron est contagieux, certes, mais guère dangereux. On ne le dira jamais assez, le nombre de contaminations n'est pas le bon indicateur pour évaluer la situation sanitaire! Les indicateurs valables sont les hospitalisations dans les services d'urgences et les décès.

Et les chiffres de ces deux indicateurs sont bons (données OFSP au 5 janvier 2022). La catastrophe prédite par les oiseaux de mauvais augure ne s'est toujours pas produite! Voyons cela de plus près. Pour ce qui est de la capacité hospitalière suisse, seuls 7,9% des lits sont occupés par des patients covid, et 35,3% en unités de soins intensifs. Le covid, on le voit, est loin de saturer nos hôpitaux. Pour ce qui est des décès, nous en sommes à 2,26 pour cent mille habitants, soit 0,002 %. Et les profils de ces victimes sont connus, ce ne sont pas les personnes jeunes ni dans la force de l'âge. Rien d'inquiétant, à vrai dire, même si chaque mort est un mort de trop.

Un petit aparté. Les structures hospitalières n'ont cessé de supprimer des lits et des postes de soignants depuis trente ans. La surcharge qui pourrait éventuellement survenir serait, de ce fait, entièrement de leur responsabilité, et non de celle des patients, covid ou non.

Un autre petit aparté. Le vaccin n'empêche ni la transmission du virus, ni la contamination des individus par ce virus. Cela invalide toute prétention à octroyer au Certificat covid, qu'il soit 2G ou non, une quelconque efficacité en matière sanitaire. Répéter cela en boucle devient fatigant, mais on ne peut rien contre la peur, aussi déraisonnable soit-elle!

En revanche, ce passeport est discriminatoire. Il crée de la ségrégation en Suisse, en interdisant aux non vaccinés l'accès à certains lieux, et en les empêchant de facto d'exercer un grand nombre d'activités! C'est du jamais vu! Cela est d'ailleurs contraire à la Constitution fédérale, à tous nos principes politiques et moraux et à la démocratie telle que nous la pratiquons en Suisse!

Sans compter le fait qu'il confie la surveillance de la population à des citoyens ordinaires, non assermentés, ce qui est extrêmement problématique, a minima!

Je plaide donc pour l'abandon pur et simple du Certificat covid, inutile d'un point de vue sanitaire et discriminatoire dans son principe!

Pour conclure, on peut dire qu'il est fâcheux que nombre de citoyens, précisément les non vaccinés, soient très "démocratiquement" (je le dis avec ironie car un arrêté fédéral promulgué dans le cadre d'un régime d'exception, bien qu'avalisé par 62% des votants, ne saurait être "démocratique" autrement que dans la forme) privés de leurs droits fondamentaux, et de l'accès à ce merveilleux savoir et à ces sublimes livres qu'on trouve dans les bibliothèques. Car s'ils y avaient accès, il pourraient découvrir la Constitution fédérale de la Confédération suisse, qui interdit, dans son article 8, la discrimination...

Source OFSP : https://www.covid19.admin.ch/fr/overview

Jacques Davier (Janvier 2022)

Commentaires

  • Alors que nous, Occidentaux, nous disputons sur les protéines, spike ou autres, et sur les mérites respectifs de tel ou tel vaccin covid, vaccins qui objectivement ne marchent pas et seraient une honte pour toute médecine normale, sauf pour notre médecine pétrie de conflits d'intérêts et pourrie par le fric, les Africains, en traitant et en soignant dès le début de l'infection les malades, comme le ferait toute société saine, civilisée, douée d'humanité et d'amour d'autrui, ont de bien meilleurs résultats que nous. Leurs nombres de décès sont ridiculement bas par rapport aux nôtres!

    Conclusion, il faut soigner les malades, ce qui évite les formes graves de la maladie, et ne vacciner que les personnes à risques et celles particulièrement exposées, de par leur profession par exemple, avec leur accord éclairé, bien évidemment!

  • Comme, tout en étant navré, je rigole bien, ici en Suisse, pays doté d'une médecine si parfaite et si merveilleusement exemplaire, n'est-ce pas? Oserais-je dire médecine tutoyant l'excellence? En effet, et cela ne sort que maintenant dans les médias, mais on avait des doutes depuis longtemps, les statistiques des malades et des décédés du covid comptabilisent des personnes dont les causes de maladie et de décès sont autres que le covid, mais qui se trouvaient être porteuses du virus lors de leur hospitalisation ou lors de leur décès!

    Cela ne serait un scandale que si le mensonge n'avait été le maître-mot de cette crise dès le début!

    Selon des informations relayées par Le Matin, "des recherches de «Blick» montrent qu’à l’Hôpital universitaire de Zurich (USZ) une part non négligeable des personnes testées positives ont initialement été hospitalisées pour une autre raison: «50% des personnes testées positives au SARS-CoV-2 à l’USZ sont hospitalisées à cause du Covid-19. Les 50% restant sont traités pour une autre maladie et ont comme diagnostic secondaire une infection au coronavirus», a confirmé le centre médical au journal".

    Idem pour les décès. Le Matin ajoute que "début janvier, on apprenait que l’OFSP comptabilise dans son bilan des morts dont on sait que ce n’est pas le Covid qui les a tués".

    Donc, les statistiques officielles suisses sont truffées de faux malades et de faux morts covid! Si on peut aisément diviser le chiffre de l'OFSP par deux pour les hospitalisations, pour les morts, en revanche, on ne sait pas encore quel est le pourcentage de cas abusivement déclarés!

    Pour conclure, si la moitié des personnes hospitalisées et comptabilisées dans les hospitalisations du covid, ne sont pas malades du covid, mais d'autre chose, et si une part substantielle des morts comptabilisés dans les morts du covid, ne sont pas morts du covid, mais d'autre chose, cela démontre, outre un problème sérieux avec les statistiques médicales suisses, une chose très importante, c'est que la maladie est encore plus bénigne que prévu! C'est, finalement, une excellente nouvelle!

    Pour encore conclure, il est temps de mettre un terme définitif à l'existence de cet inique et inutile certificat covid! Illico presto!

    Source Le Matin (7 janvier 2022) : https://www.lematin.ch/story/admis-pour-une-fracture-comptes-comme-malades-du-covid-789528806804

  • Depuis mars 2020, le Sénégal traite les patients covid avec une association médicamenteuse hydroxychloroquine azithromycine, et s'en porte très bien! Ce traitement, pris tôt, soigne les malades! Le docteur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann à Dakar et professeur titulaire de la chaire d’infectiologie de l’université Cheikh Anta Diop, témoigne pour Marianne :

    "Il y a un an, vous disiez auprès de Marianne observer de bons résultats avec la mise en place d’un traitement à l'hydroxychloroquine associé à l'azithromycine, inspiré de celui du Pr Raoult. Qu’en est-il aujourd’hui ?

    Nous continuons de l'utiliser. Depuis, et nous avons fait plusieurs analyses intermédiaires qui nous permettent de dire que ce traitement est bénéfique. La dernière que nous avons faite a porté sur pratiquement 1 000 patients. 926 pour être exacte. Dans ce contexte international où les avis et les résultats sur cette association divergent, il est très important pour nous de réaliser ces analyses intermédiaires par rapport à nos méthodes."

    Source : https://www.marianne.net/monde/afrique/au-senegal-un-traitement-avec-de-lhydroxychloroquine-on-ne-suit-pas-aveuglement-loms

  • Si ce n'est pas le vaccin, c'est les éoliennes! Décidément, la bêtise de nos édiles et sans limites! Le recours au Tribunal fédéral contre les éoliennes de Sainte-Croix a été rejeté, sous les motifs les plus fumeux, ou plutôt venteux! Cela confirme bien ce que je pensais. L'éolien est le moyen le plus rétrograde, inefficace, déficient et obscurantiste qui soit pour produire de l'énergie! Le problème, c'est que c'est un instrument moral, et non technique!

  • La photo du Conseil fédéral a fait l'objet de nombreux "mèmes"? Certainement pas! Ce néologisme est complètement débile et inutile! Ladite photo, en revanche, a fait l'objet de nombreux pastiches et a été tournée en dérision par de nombreuses caricatures, parodies, railleries, charges, voire singeries!

  • Surprenant de voir la perte de contrôle du côté de Zürich! On peut évidemment annoncer une catastrophe, toujours est-il que les chiffres de l'OFSP donnent pour le moment tort à cette directrice de la santé publique! Elle se laisse submerger par la peur, ce qui est la pire chose pour un responsable!

    Incidemment, permettez-moi de m'étonner de voir des médecins et des politiques être effrayés à l'idée de devoir soigner des malades! N'est-ce pas là leur mission première, sacrée? Ou bien aurait-on glissé vers une médecine qui soigne plus les budgets que les patients? Si le problème, c'est simplement le nombre de lits, et bien rajoutez donc des lits dans les hôpitaux, avec des soignants, et cessez de paniquer! On peut aussi dresser des tentes de premier secours, utiliser des abris PC, les cliniques privées, avoir recours à l'armée, bref, il y a des solutions!

  • De grâce, cessez de faire de la morale, et faites, enfin, de la médecine!

  • Excellent Monsieur Davier!

    Il faut que cette équipe de scientos camés cesse de trop tirer sur les vaccins. Les gens ne sont pas des poupées gonflables qu'on peut piquer et injecter à l'infini.

    La politique de la terre brûlée connait aussi ses revers et j'en attends le basculement pour nous libérer de sa folie. Cette vague de fond, ce déferlement, sera inévitable.

  • Chère Madame Dupraz, dans un monde qui se permet tous les outrages contre les non vaccinés, l'espoir est de plus en plus ténu. Mais je reste persuadé que la Liberté, l'Egalité et la Fraternité vaincront!

    Un article du journal Marianne fait un petit recensement de la discrimination vaccinale en passe de devenir, hélas, ordinaire!

    Source Marianne : https://www.marianne.net/societe/sante/cartes-sim-bloquees-permis-retires-ces-sanctions-folles-qui-visent-les-non-vaccines-dans-le-monde

  • La liste ne fait que s'allonger chaque jour. Voici une victime de plus:

    https://thecovidworld.com/fabienne-schlumpf-triple-vaccinated-olympic-athlete-develops-myocarditis-possible-end-of-career/

  • Au vu de ce qui se passe dans les pays alentour, la position mesurée du Conseil Fédéral sur le Certificat Covid est appréciable! Il n'empêche que les non vaccinés aimeraient bien pouvoir retourner un jour au restaurant!

  • A oui et pourquoi ?

  • Parce qu'ils en ont assez de manger sur les terrasses!

  • Et pourquoi ont-il besoin de manger au restaurant ?

  • Tout ça pour dire que les modes de vie postcovid auront changés et que les restaurants devront s'adapter à un nouveau mode de consommation culinaire. C'est pour cela qu'il ne faut pas trop les soutenir. D'ailleurs, il y a moins de faillites depuis 2 ans, ce qui montre que l'on soutient des zombies avec l'argent du contribuable et de manière infationniste. Qui va payer l'addition ? Les plus mauvais restaurateurs. Cela dit je crois qu'il faut différencier restaurants et bistrots.

  • Pour l'adaptation des restaurants, c'est possible, l'avenir le dira!

    Mais, pour ma part, je ne suis pas persuadé que ce ne sera plus comme auparavant. Pourquoi cela devrait-il être différent? La Loi Covid sera arrivée au terme de sa validité, et le cours politique régulier reprendra. Le virus, lui, verra sa virulence diminuée au fil des variants, et il se banalisera, comme la grippe!

    Concernant les non-vaccinés, retourner au restaurant serait un signe de reconnaissance de la société envers des gens malmenés, et qui ne sont coupables de rien! Le certificat n'est pas utile, de toute manière, les chiffres le montrent. Il peut aider psychologiquement à rassurer la population, pour monter qu'on agit, mais c'est bien tout!

  • Concernant Novak Djokovic, le gouvernement australien commence gentiment à être agaçant! On autorise, on interdit, on réautorise, on réinterdit! Alors que le Numéro 1 mondial n'a fait qu'actionner une clause d'exception qui est tout à fait légale et dûment prévue! Clause que n'importe qui peut utiliser, ce qui fait qu'il ne bénéficierait d'aucun passe-droit, contrairement à ce qu'on peut entendre ici ou là!

  • Monsieur Davier,
    Vous serez d'accord avec moi que plus la personne est célèbre, meilleur est l'exemple qu'on peut en faire. Dans la subsidiarité du phénomène actuel, les autorités politiques ont, dans cette opportunité Covid, de démontrer la force (de frappe) de leur influence sur toutes les instances de notre organisation sociale et économique - outre notre vie privée.
    Des sommités médicales et scientifiques, reconnues dans le monde entier, ont été salies, bannies, calomniées et mises au placard, Cela veut dire que les corps intermédiaires, les grandes associations et syndicats professionnels du travail et du loisir ont courbé l'échine en s'exécutant à flétrir leurs membres. Parfois avec excès de zèle,

    J'ai été naïve de penser que les organisateurs d'importants évènements, comme ces tournois mondiaux, sauraient tenir tête à l'inconstitutionnalité des mesures, au moins vis-à-vis des pays de l'UE, ce qui aurait donné du poids à leur éventuelle protestation face à Australie. Voilà qu'ils redoublent de sévérité contre Novak Djokovic en se calant solidement dans ce tropisme débile.

    Oui! nous sommes bien en dictature pour l'instant, Tout l'indique depuis deux ans.

    Une lueur d'optimisme cependant et je me mets à espérer que nous allons bientôt en sortir, vu les discours officiels du conseiller fédéral Berset et les éléments moins fanatiques et légèrement divergeants dans les déclarations de la part de certains des très autorisés médecins cantonaux et épidémiologues, ils semblent coordonner subrepticement leur retournement de veste.

    Le journal Le Parisien fait un meilleur état de ce que nous pouvons ressentir. C'est la première fois depuis deux ans qu'un journal de grande audience s'écarte d'une certaine doxa. Tant mieux pour nous.

  • Madame Dupraz, c'est bien vu! Cette affaire Djokovic est une honte pour le sport et, comme tout le reste, pour la démocratie! Il ne s'agit plus de l'Open, mais du Closed d'Australie!

    Quant à la Suisse, c'est vrai, on sent un léger frémissement! C'est qu'il s'agit de ne pas rater le prochain changement de sens du vent! Et si les autorités changent, la part suiviste de la population, qui est majoritaire (62% exactement), changera! On peut donc, effectivement, espérer!

  • Pour ce qui est des déboires de Novak Djokovic en Australie, je pense qu'il est utile de rappeler certaines réalités qui s'appliquent dans ce pays-continent et dont nous n'avons pas connaissance si nous n'avons jamais été aux prises avec les douanes ou l'immigration locale.
    L'entrée ou les voyages dans de nombreux autres pays nous peuvent nous préparer à des surprises plus ou moins compréhensibles, acceptables ou ou désagréables: pour les Etats-Unis, les questions sur vos rapports avec le communisme, ou l'interdiction de transporter certains fruits d'un Etat à un autre, pour l'Indonésie, l'interdiction de s'y rendre pour des raisons culturelles, pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'interdiction d'y enter avec quelque nourriture que ce soit, même s'il s'agit de sachets lyophilisés que l'in emporte souvent dans des voyages d'exploration, et certainement bien d''autres que je ne connais pas.
    Pour l'entrée en Australie, tout est réglementé et à peu près tout est interdit, et cela tient en partie aux désastres environnementaux subis dans le passé par la méconnaissance ou la négligence dont les colons ont fait preuve en voulant retrouver dans leur nouvelle patrie ce qu'ils aimaient dans l'ancienne, ou en voulant se débarrasser de certains animaux qu'ils avaient eux-mêmes maladroitement introduits.
    Toute nourriture, tout produit animal ou végétal et j'en oublie, sont soumis à des contrôles ou interdits totaux: même une sculpture en bois ou bout de fourrure achetée dans un pays proches sera soumis à un contrôle pour savoir si elle pourrait contenir des insectes étrangers et devrait donc, pour être admise, soumise à un traitement adapté.
    Tout cela pour dire que les Australiens sont, bien plus que nous, habitués à imposer et à subir des contrôles et des restrictions, qu'il s'agisse de biens ou de personnes. En matière d'immigration notamment, les problèmes posés sont trop nombreux et de trop divers pour pouvoir faire l'objet d'un résumé, de même que les restrictions que habitants on dû accepter dans et entre les différentes "provinces".
    Ne me faites, s'il-vous-plaît, pas remarquer que Djokovic n'est ni un objet et encore moins un insecte dangereux. Je ne fais qu'attirer l'attention sur une réalité qui existe et qui explique notamment, à part les aspects plus politiques, l'attitude de la plupart de Australiens face au problème qui leur est posé en cette occurrence.

  • Il n'y a pas 90% de non-vaccinés aux soins intensifs à Genève! Ce chiffre est fantaisiste, car les statistiques ne font PAS la distinction entre vaccinés et non-vaccinés! ! A ce jour, les patients hospitalisés aux HUG en soins intensifs sont au nombre de... 10! Ceci prouve simplement, sans doute aucun, que Omicron n'est strictement PAS dangereux! Il est donc inutile de paniquer!

    Source : https://infocovid.smc.unige.ch/

  • A Genève la semaine passée et à cause du covid, on comptait 40 patients aux soins intensifs et intermédiaires, dont trois vaccinés* – âgés de 65 ans et plus – et 37 non vaccinés dont 11 ont entre 20 et 49 ans.

    Le fait que ces données n'aient pas été portées spontanément à votre connaissance pour ne pas être accessible sur une page grand public connue de vous n'y change rien. Renseignez-vous donc sérieusement (LIPAD).

    * 2d ou 3d, inconnu.
    .

  • La semaine passée, c'était entre 10 et 12 patients en soins intensifs, 14 ce jour. Tout cela reste dérisoire. Et oui, c'est clair, je ne vais pas faire un parcours du combattant dans les arcanes du web ou ailleurs pour rechercher des chiffres non officiels, car non transmis publiquement. Libre à vous de le faire! Quant à la Lipad, je ne m'abaisserai pas à y faire recours pour obtenir des données que l'officialité ne donne pas! Je me fie uniquement à la page citée ci-dessous. Après tout, ses gestionnaires n'ont qu'à y inclure la distinction entre vaccinés et non vaccinés! Quoiqu'il en soit, sur une dizaine de malades, cela n'a qu'une valeur toute relative! C'est de toute manière, vacciné ou non, la preuve que cet omicron n'est absolument pas dangereux! Ce sont peut-être même des "queues de comète" du delta!

    Source : https://infocovid.smc.unige.ch/

  • Prévision de la mortalité (ifr) due à omicron :
    globale 0.07 %;
    vaccinés 0.035;
    non vacinés 0.14 %.

    Le 0.035 % des vaccinés inclu les vaccinés malrépondants à la vaccination, dès lors quel taux pour les vaccinés répondant à la vaccination (vérification sérologique) ? Nettement moins.

    Dès lors le vaccin a une efficacité certaine et il est même moral dans ses effets. Pas de Free Rider. Tu ne peux pas compter sur la vaccination des autres pour être protégé.

    Rappelons tout de même que la mortalité (ifr) dépend énormément de l’âge. Le taux moyen correspond environ à un homme de 60 ans sans comorbidité particulière.

    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2022.01.11.22269045v1.full.pdf

    https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1045329/Vaccine_surveillance_report_week_1_2022.pdf

    En conclusion, rien ne vous permet de dire qu'il n'y a pas de covidaire omicron intubés.

  • Je ne dis pas qu'il n'y en a pas, j'émets une hypothèse!

    Par ailleurs, je n'ai aucune confiance en les prévisions, en général, et en celles concernant le corona en particulier!

  • BONNE NOUVELLE!

    L’Angleterre met fin à tous les passeports COVID, aux obligations de port du masque et aux restrictions de travail

    https://www.zerohedge.com/markets/england-ends-all-covid-passports-mask-mandates-work-restrictions?utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=431

    Cela veut dire que toute cette histoire a été une tragique farce et que seul le peuple a dû payer le prix.
    Cette déclaration de Boris Johnson semble dire: "Stop Pfizer, Moderna et compagnie, vous avez assez gagné d'argent! Maintenant laissez nous nous reprendre. Quand il n'y a plus rien, il n'y a plus rien à prendre. A part le probable crachement de feux des émeutes comme sur l'Ile de Tonga.

  • Oui, excellente nouvelle! Espérons que nous retrouvions tous la sagesse!

  • Le vent commence à tourner!

    Cela se fête! Tiens, pourquoi pas avec cette magnifique interprétation de "Beware Of Darkness", du grand George Harrison, un Anglais, lui aussi! Par la superbe Ann Wilson!

    https://www.youtube.com/watch?v=6pphBiAYzzY

  • Bientôt la fin de la discrimination contre les non-vaccinés! Je me réjouis!

    Car nous avions tout faux!

    https://www.youtube.com/watch?v=5-LURyF_7Qg

  • Cela s'entend, bien évidemment, sans remplacement du pass par une obligation vaccinale légale, fût-elle restreint à certaines catégories de la population!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel