Combien de doses de Biden voulez-vous?

Imprimer

Très sincèrement, ce Biden, comme gusse, j'le sens pas, mais alors pas du tout! Et dire que, à moins d'un coup de théâtre, il sera le futur mecton à emménager où vous savez!

Rappeler deux ou trois choses évidentes, mais oubliées. Lorsque la gauche a le pouvoir, cela vire automatiquement au totalitarisme. Exemples Corée du Nord, Vietnam, Chine, Laos, URSS, RDA, Europe de l'Est pré-1991, Cuba, etc., tout cela ayant généré cent millions de morts au cours du XXème siècle (voir Stéphane Courtois, Le Livre noir du communisme, Paris, 1997). Le processus mental est simple et reproductible à l'infini. Du moment qu'on est persuadé d'être l'agent du bien de l'humanité, on est prêt à commettre tous les abus! 

Alors, des doses de Biden tant que vous voulez, mais êtes-vous certains qu'il ne lorgne pas vers ces zones troubles et totalitaires, même inconsciemment? Plutôt que vers la démocratie? Quid des logiciels de vote truqués, selon son propre aveu?  Et des bourrages d'urnes? Trop futé (ou trop peu?) pour recourir à la force et se comporter en tyran, certes, mais bien assez pour manipuler la démocratie! Comme le démontre l'affaire ukrainienne.

Quoi, complotiste, moi? Meuh non, imaginatif plutôt! Je vous renvoie à Gimme Some Truth de Lennon! Ca tombe bien, on vient de célébrer les quarante ans!

Quand vous êtes à la recherche de la vérité, il faut envisager toutes les pistes, écouter tous les sons de cloches et pas seulement celui de la cloche la plus sonore, voire en imaginer, en créer d'inouïs! Alors seulement vous approcherez du but!

Regardez les étoiles, qui sont pures, et doutez, car seul le doute est digne de l'homme pur!

Commentaires

  • Pour moi ce sera plutôt une grosse dose de ça :
    https://www.youtube.com/watch?v=5XGYiwOsPqQ

  • Ah! Creedence! Top choice! Cela me fait penser à cette scène mythique d'Apocalypse Now, qui joue avec les limites! Comme si on envoyait de blancs lapin dans le terrier du renard!

    https://www.youtube.com/watch?v=Decko2h-S20

  • On dirait un meeting de Trump ! L'arrivée en hélico, la pinup, le public. Que demande le peuple ?

  • Tu auras compris Jacques que je vibre sur ta fréquence musique et littéraire.
    Ici, dans cette version relativement récente, nous avons affaire à un batteur spectaculaire qui porte la formation sur cette compo atemporelle.
    C'est la magie des sections rythmique qui savent se tenir pour porter les autres et jouir ensemble plutôt que chacun dans son coin comme dans le jazz rock qui était plutôt une démonstration individualiste de virtuosité même si parfois cette démarche permettait de toucher à la magie comme dans Weather Report ou Return to forever, pour ne citer qu'eux.

  • Merci, Pierre! Je te suis à cent pour cent concernant Creedence, où le jeu d'ensemble importe plus que la démonstration individuelle. L'intro de Suzy Q (et la suite) devrait être le rêve de tout batteur qui se respecte!

  • "Quid des logiciels de vote truqués, selon son propre aveu?"

    A ce sujet, voici ce que j'ai trouvé sur un blog:

    Ne manquez pas ce très court reportage de CNN en 2006 (CNN qui à l'époque nous informait encore au ieu de faire la propagande comme aujourd'hui) reportage intitulé "Democracy at Risk" dans lequel CNN dénonçait les fraudes électorales de Chavez au Venezuela rendues possibles grâce à Smartmatic. On y apprend entre autres que Chavez qui perdait les élections la veille avait réussi à inverser le résulats et à les gagner le lendemain! De spécialistes expliquent aussi comment les machines pouvaient être dirigées à distance (pour les sous-titres cliquez sur CC en bas à droite).

    https://www.youtube.com/watch?v=LTUifw9t7Uw

    Regardez aussi cett autre vidéo de CNN en 2006, intitulée "Democracy for Sale" sur le même sujet:

    https://www.youtube.com/watch?v=-s9PkuiIw2Q&feature=emb_logo

    En 2020, en revanche, CNN nous dit que toute fraude est impossible avec le même logiciel et que dans ce cas la démocratie n'est plus en danger!

    Voir aussi cet article

    https://charliekirk.com/news/cnn-flashback-lou-dobbs-reported-about-smartmatic-foreign-ties-in-2006/

    NB: Ces deux vidéos sont sur YOUTUBE, mais combien de temps vont-t-elles y rester? Je vous conseille de les copier et/ou de les regarder rapidement! Et de les partager!

  • J'ai aussi trouvé ça et c'est tout simplement passionnant:

    Toutes dernières révélations sur les fraudes (par Alexis Cossette de Radio Québec):

    https://odysee.com/@Radio-Quebec:a/securite%CC%81-nationale:3

    Et si vous avez manqué les précédentes émissions:

    https://odysee.com/@Radio-Quebec:a

  • Pour les historiens du Rock et autres habitués de ce blog:

    Ce vendredi soir sur ARTE:
    22:25 | 55 min
    Bryan Ferry : Don't Stop the Music
    Documentaire France 2020
    Inventeur du glam rock au début des années 1970 avec son groupe Roxy Music, le dandy Bryan Ferry a traversé cinquante ans de pop britannique.

  • Après Obama Nobel de la paix sans rien faire, on a Biden et Harris personnage de l'année sans rien faire :-)), c'est pratique d'être dems, quoiqu'il arrive, vous êtes bon.:-) plus besoin de se décarcasser comme Ducros...
    https://www.google.com/amp/s/m.20minutes.fr/amp/a/2929719

    Bonne journée.

  • Merci, Dame Frieda! Quel vendu, ce Time! Bien à vous!

  • Frieda! Je vous adore :)

    https://www.theepochtimes.com/programming-alert-live-coverage-of-rallies-for-trump-in-washington_3611720.html?utm_source=morningbrief&utm_medium=email&utm_campaign=mb-2020-12-12

  • Censuré! L'anti-Trump en marche! À vomir! C'est encore LE PRESIDENT DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE! Bande de vendus! Aussi je mets le texte intégral de Dreuz.info, taxé d'extrême droite parce qu'il informe sur la désinformation des médias de France et de Navarre!
    PS: Dommage que M. Davier ne mettre pas des photos..... Car ici c'est édifiant!

    Ne soyez pas surpris par la couverture du Time… ils ont l’habitude !
    Publié par Pierre Rehov le 12 décembre 2020
    Décembre 1938, le Time, qui vient d’élire (à lui tout seul) le fraudeur sénile Joe Biden et l’ultra gauchiste à tendance fascisante Kamala Harris « Personnes de l’année », faisait de même pour Adolph Hitler, en expliquant son choix par l’article suivant :

    « Le plus grand événement médiatique de 1938 a eu lieu le 29 septembre, lorsque quatre hommes d’État se sont réunis au Führerhaus, à Munich, pour redessiner la carte de l’Europe. Les trois hommes d’État présents à cette conférence historique étaient le Premier ministre britannique Neville Chamberlain, le Premier ministre français Edouard Daladier et le dictateur italien Benito Mussolini. Mais le personnage dominant à Munich était sans aucun doute l’hôte allemand, Adolf Hitler.

    Führer du peuple allemand, commandant en chef de l’armée, de la marine et de l’aviation allemandes, chancelier du Troisième Reich, Herr Hitler récolta ce jour-là à Munich la moisson d’une politique étrangère audacieuse, provocante et impitoyable qu’il avait menée pendant cinq ans et demi. Il avait mis en pièces le traité de Versailles. Il avait réarmé l’Allemagne jusqu’aux dents – ou aussi près des dents qu’il le pouvait. Il avait volé l’Autriche sous les yeux d’un monde horrifié et apparemment impuissant.

    Tous ces événements étaient choquants pour les nations qui avaient vaincu l’Allemagne sur le champ de bataille seulement 20 ans auparavant, mais rien ne terrifiait autant le monde que les événements impitoyables, méthodiques, dirigés par les nazis qui, à la fin de l’été et au début de l’automne, menaçaient de déclencher une guerre mondiale sur la Tchécoslovaquie. Lorsqu’il réduisit sans perte de sang la Tchécoslovaquie à un état fantoche allemand, força une révision drastique des alliances défensives de l’Europe, et gagna les mains libres pour lui-même en Europe de l’Est en obtenant une promesse de « non-intervention » de la part de la puissante Grande-Bretagne (et plus tard de la France), Adolf Hitler devint sans aucun doute l’Homme de l’année 1938.

    La plupart des autres figures mondiales de 1938 ont perdu de leur importance à la fin de l’année. La « paix avec honneur » du Premier ministre Chamberlain semblait plus que jamais n’avoir ni l’un ni l’autre atteint. Un nombre croissant de Britanniques se moquaient de sa politique d’apaisement des dictateurs, croyant que rien d’autre qu’une reddition abjecte ne pourrait satisfaire les ambitions des dictateurs.

    De nombreux Français ont le sentiment que le Premier ministre Daladier, par quelques coups de plume à Munich, a fait de la France une puissance de second rang. Faisant l’apologie de Mussolini dans ses gestes et copiant le complexe criard d’Hitler triomphant, le Daladier autrefois libéral en fin d’année en fut réduit à utiliser des artifices parlementaires pour garder son poste.

    En 1938, le dictateur Mussolini n’était qu’un associé subalterne de la société Hitler & Mussolini, Inc. Son agitation bruyante pour obtenir la Corse et la Tunisie de la France était considérée comme un bluff faible dont les objectifs immédiats n’étaient rien de plus que des péages moins chers pour les navires italiens dans le canal de Suez et le contrôle de la ligne ferroviaire Djibouti-Addis-Abeba.

    Eduard Benes, le « petit homme d’État le plus intelligent d’Europe » pendant 20 ans, a disparu de la scène internationale. Dernier président de la Tchécoslovaquie libre, il était désormais un exilé malade du pays qu’il avait aidé à fonder. Le pieux généralissime chinois Chiang Kaishek, homme de 1937, fut contraint de se retirer dans une « nouvelle » Chine occidentale, où il risquait de ne devenir qu’une respectable figure de proue d’un mouvement communiste enveloppant. Si Francisco Franco avait gagné la guerre civile espagnole après sa grande campagne de printemps, il aurait peut-être été l’homme de l’année. Mais la victoire échappait encore au généralissime et la lassitude de la guerre et la désaffection du côté de la droite rendaient son avenir précaire. »

    Mais le 10 juillet 1933, le Time récidivait en publiant en première page une photo du ministre allemand de la propagande, Joseph Goebbels. Sous sa photo se trouve la citation : « Dites-le en rêve : ‘Les Juifs sont à la dérive' ».
    L’article qui l’accompagnait décrivait l’attitude des Allemands envers les Juifs : « Les vrais Allemands n’ont pas été vaincus pendant la guerre, c’est pourquoi le conte nazi s’adresse aux grands enfants. Ils ont été trahis par les pacifistes juifs. Marx était un Juif ! Dans la foulée de la révolution allemande, les Juifs ont fomenté une République allemande essentiellement marxiste. Sous l’inflation « que seuls les Juifs comprenaient », ils ont saigné à blanc les vrais Allemands par leurs spéculations intrigantes. D’une manière ou d’une autre, ils avaient quelque chose à voir avec la montagne de dettes que les Alliés avaient accumulées sur l’Allemagne. Tous ces « faits » sont profondément importants dans l’Allemagne d’aujourd’hui. Ils sont à l’origine de la résurgence nationale. En rejetant la faute sur leurs semblables juifs, les autres Allemands s’échappent de leur prison mentale d’infériorité. De plus en plus fort, le ministre de la Propagande dîne à poings fermés et en martelant l’exhortation qu’il a lancée depuis la moitié des tribunes et sur toutes les radios d’Allemagne : « Ne l’oubliez jamais, camarades, et répétez-le cent fois pour le dire dans vos rêves – « LES JUIFS SONT LES COUPABLES ! »

    Reste à savoir comme l’Histoire jugera le Time quand il sera enfin admis que cette élection a été le théâtre de la plus grande fraude de tous les temps et que, tout compte fait, sous leur air bon enfant, le corrompu sénile Joe Biden (dont la famille fait désormais l’objet d’une enquête sévère) et la gauchiste hystérique autoritaire Kamala Harris ont mis en place les mêmes pratiques que les nazis pour parvenir à leur fin.

    Pour faire bonne mesure, de même que les nazis ont incendié le Reichstag pour faire porter le chapeau aux communistes et accélérer la mise en place de la dictature hitlérienne, il ne leur reste plus qu’à mettre l’Amérique à feu et à sang… Ah, mais tiens, ils ont déjà commencé.

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Pierre Rehov pour Dreuz.info.
    Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

    https://www.dreuz.info/2020/12/12/ne-soyez-pas-surpris-par-la-couverture-du-time-ils-ont-lhabitude/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

  • "Du moment qu'on est persuadé d'être l'agent du bien de l'humanité, on est prêt à commettre tous les abus! "

    C'est une des raisons pour quoi je pense que l'on ne doit pas faire de morale en politique, ne pas rajouter ce "plus" moral qui est supposé montrer au monde notre vertu. La loi contient la morale, elle suffit. On n'est pas au catéchisme.

    Hélas Jacques, on a affaire à plus qu'un agent: un commando au pouvoir, et l'armée des ombres en réservoir: néo-racistes, néo-sexistes, misandres professionnels, etc.

    Bonne journée quand-même!

  • Merci, hommelibre! Bien d'accord avec vous! La politique, à gauche en tout cas, n'est plus que morale. Avec Biden et son armée, on va en baver. C'est pourquoi je ne comprends pas que tant de gens, qui n'y ont objectivement aucun intérêt, se réjouissent de son élection!

  • "Avec Biden et son armée, on va en baver." ces gens-là soulèvent une grosse pierre qu'ils vont se prendre sur les pieds. Pour citer Mao, qui lui visiblement n'était pas de gauche (ou alors si ? Les extrêmes se touchent, on va dire).

  • Et pour se détendre en musique, un petit Return to Forever? Merci, Pierre, pour m'avoir rappelé l'existence de ce groupe dans ton commentaire ci-dessus! Je suis aussi un fan! Il s'agit ici d'une version live de "Spain", beaucoup plus électrique et funky que la version "classique" avec Moreira, Purim et Farrell. C'est un des rares enregistrements de la formation comprenant le batteur Steve Gadd! Provient d'une compil parue chez Verve en 1996, rarissime, que j'enferme jalousement dans une armoire!

    https://www.youtube.com/watch?v=1KMCSWZx6Mo

  • Et puisque l'on cherche un peu de lumière en ce monde de brutes, une dose de jazz acrobatique, du plaisir partagé, comme en un temps lointain où les créatures humaines pouvaient se côtoyer sans penser à autre chose qu'à la musique et aux joies qu'elle offre avec générosité :

    https://www.youtube.com/watch?v=L_XJ_s5IsQc&list=PLiUmsAYq78pkwW3jDlZrsKwLXfmgiICA8&index=67

  • Très belle découverte, en ce qui me concerne! Merci!

  • Jazz acrobatique, quelle magnifique définition pour cette performance de haut vol. Je ne suis pas un fan de la virtuosité, mais lorsqu'elle rejoint le coeur, je suis sous le charme. Et je relève la difficulté de produire du contenu valable avec autant de musiciens qui tous participent à l'ensemble.
    Au fil du temps j'en suis venu à privilégier la simplicité et je suis sous le charme des trios. Mais le top c'est un seul interprète, chant et guitare par exemple. Ce n'est qu'à partir de ça qu'on peut élaborer et complexifier.
    J'observe d'ailleurs à ce sujet que tant Zappa, que Hendrix, ont manifesté leur souhait de s'accompagner d'orchestres philharmoniques. Beaucoup l'ont fait avec des résultats contrastés. J'ai une préférence pour le basique qui me permet de constituer mon propre orchestres dans ma tête.

  • Vrai, Pierre. La simplicité est la marque du génie. Exemple Gene Clark!

    Avec son groupe : https://www.youtube.com/watch?v=-CKvRmsV4vA

    Seul avec sa guitare : https://www.youtube.com/watch?v=4ec9ZX3nFEk

  • Excellente illustration qui permet de sentir l'émotion dans la version solo qui, à mon avis fait défaut avec l'orchestre.
    Et aussi une belle démonstration de tout ce que je dénonce avec une version bourrée de superflu avec claviers à outrances, plages de violons, et coeurs qui ne font que diminuer la compo.

  • L'album qui m'a imprégné est Romantic Warrior et le titre Duel of the Jester & the Tyrant est imprégné dans ma mémoire. Il joint le coeur et la technique ainsi que l'exploration.
    https://www.youtube.com/watch?v=9M05Q02y4SU&list=RDsa21WPH4_U4&index=6

    Un autre groupe qui m'avait séduit par sa capacité de joindre ces différentes qualités est le Mahavishnu Orchestra, et plus tard Shakti. John Mac Laughlin fut un des musiciens qui m'a réconcilié avec la technique instrumentale qu'il a su interpréter avec coeur dans une démarche presque inverse à celle de Miles qui consistait à aller à l'essentiel avec le moins de notes possibles.
    Dans la foulée, je me suis mis à apprécier ceux qui en foutaient plein partout comme Stanley Clarke et Jaco Pastorius et leurs slaps irrésistibles.

  • En contre exemple je regrette la démonstration, dès la 3ème minute de cette merveilleuse composition, qui est à mon avis sabotée par ces travers de la fusion de l'époque. Mais quel bien ça fait quand les musiciens se calment et reviennent à la mélodie.
    https://www.youtube.com/watch?v=BabNtmw9iCI&list=PLLhCpV_TsFFESEhMcLckGC2fEPtfdh2K9&index=3

  • Merci pour le lien Dame Patoucha,

  • De rien Frieda :)

    RV ici :

    https://www.facebook.com/DonaldTrump

  • Entendu à l'instant dans le journal de 8h sur la Première : "il y a eu 5000 morts de covid en Suisse, dont une centaine de moins de 60 ans et 300 de moins de 70 ans..."

  • Fact checkers? Au diable! Qu'ils aillent se faire voir! Je suis assez grand pour me faire mon opinion par moi-même!

  • Le 7 novembre 2020, Simonetta Sommaruga, présidente de la Confédération, félicite Biden pour son élection! Or, Biden n'est toujours pas officiellement élu! Il le sera seulement, en toute probabilité, demain 14 décembre. Pathétique réaction moutonnière de notre présidente. Mais, au fond, comment faire confiance à la Confédération en matière de coronavirus, alors qu'elle démontre sa méconnaissance absolue des procédures électorales US? Si vous êtes nul ici, vous l'êtes partout!

  • Et ceci, pour la beauté des harmonies, et celle de Michelle Phillips! Désolé, Mama Cass, tu es très belle aussi! Et pour l'humour décalé!

    https://www.youtube.com/watch?v=tNlwimUxUME

  • Et cela, pour le plaisir et pour se rappeler comme le temps passe vite et combien les gens avaient plus de goût qu'aujourd'hui dans les années 50. Dire que ce film est sorti en 1985!

    https://www.youtube.com/watch?v=T_WSXXPQYeY

  • Le livre de Courtois, c'est top, mais n'oubliez pas «Le passé d'une illusion» de François Furet. À part ça, le mérite de la Réforme amorcée par Deng Xiaoping est d'avoir démontré l'efficacité du libéralisme économique aux européens sceptiques.

  • Oui, mais l'efficacité dépend du point de vue! Et il semble plus facile de pratiquer le libéralisme économique, ou capitalisme, dans un pays totalitaire que dans un pays démocratique! Raison pour laquelle on s'attaque de plus en plus frontalement, de l'intérieur, à nos systèmes démocratiques, ou ce qu'il en reste, en s'inspirant apparemment de la Chine, justement (crédit social et polémique en France à ce sujet).

  • On ne dira jamais assez que ceux qui ont entraîné l'Amérique dans la Guerre du Viet-Nam sont deux présidents démocrates, Kennedy et Johnson, et que celui qui, en signant les Accords de Paris en 1973, a mis un terme à cette guerre, c'est un président républicain, Nixon!

  • Je crois que je vais ouvrir un cabinet de voyance :))))))) Lisez plutôt et revenez à mes commentaires depuis cette élection américaine et ce que je disais sur Biden : homme de paille de Harris... et l'entrée au bal de l'anguille Obama:

    "Il y a une raison pour laquelle les médias rapportent soudainement la corruption de Hunter Biden"
    Par Andrea Widburg

    Dans le monde de la politique démocrate, il n'y a pas de coïncidences. Avec ce principe à l'esprit, il est possible de comprendre pourquoi les médias démocrates rapportent soudainement la corruption de Hunter Biden, une histoire qui se répand sur son père. Le premier est de devancer les nouvelles potentielles de l'arrestation imminente de Hunter. La deuxième théorie est celle avancée par Monica Showalter: les gauchistes ont utilisé Biden pour atteindre la Maison Blanche (du moins c'est ce qu'ils croient) et sont maintenant prêts à se débarrasser de lui.

    Cependant, il est tout aussi probable que les démocrates envisagent de faire démissionner Biden le plus rapidement possible - ou peut-être de le mettre à l'écart avant même qu'il n'assermente (en supposant, bien sûr, que Biden s'accroche à ce titre de président élu). Comme Monica Showalter l'a souligné jeudi, Biden ne rend pas les gauchistes heureux. Il remplit son administration possible avec des initiés d'entreprise, il veut qu'un ancien officier militaire dirige le département de la Défense et il continue de montrer un déclin cognitif rapide. Il propose la politique de l'ère Clinton avec un côté de la démence, et ce n'est pas ce que le côté gauche extrême du parti veut.
    Quoi qu'il en soit, l'objectif, toujours, était de faire entrer Kamala à la Maison Blanche. Le fait que les électeurs ne l'aiment pas n'a pas d'importance et n'a pas d'importance - comme le montre le fait que même son État d'origine, la Californie, ne l'aimait pas et sa retraite précoce des primaires. Ce qui compte, c'est qu'elle, contrairement à Hillary et Joe, est le vrai troisième mandat de Barack Obama.
    Harris est aussi dur à gauche qu'ils viennent et prêt à faire tout ce qu'il faut pour maintenir le pouvoir. Alors que Joe Biden, malgré sa corruption et son passage à l'extrême gauche, chérit encore certaines notions résiduelles sur la Constitution, Kamala n'est pas gêné par des idées aussi démodées:
    Alors que les Américains en général apprennent enfin que Hunter Biden et James Biden sont tordus et que Joe est le grand arbre corrompu d'où ces pommes pourries sont tombées, il y aura beaucoup de pression sur Joe pour qu'il se retire aussi rapidement que poliment possible. C'est le New York Times qui donne le jeu. Jeudi, il a publié un article positivement nostalgique intitulé "L'enquête sur son fils est susceptible de suspendre Biden alors qu'il prend ses fonctions: à moins que le ministère de la Justice de Trump n'autorise Hunter Biden, le nouveau président affrontera la perspective.

    À lire impérativement: https://www.americanthinker.com/.../theres_a_reason_the...

  • PS.je reviens sur mon précédent commentaire et reprends à partir de:

    C'est le New York Times qui donne le jeu. Jeudi, il a publié un article positivement nostalgique intitulé "L'enquête sur son fils est susceptible de suspendre Biden alors qu'il prend ses fonctions: à moins que le ministère de la Justice de Trump n'autorise Hunter Biden, le nouveau président sera confronté à la perspective que sa propre administration gère une enquête qui pourrait exposer son fils à des poursuites pénales. " Le paragraphe d'ouverture parle de Biden dans une "situation sans issue" qui pourrait être "politiquement et juridiquement périlleuse", et le rapport continue dans cette veine. Le sous-texte est clair: quitter. Partez maintenant.

    Joe a atteint son objectif en étant le leader fade d'un assaut de gauche contre la Maison Blanche. Il est maintenant temps pour lui de partir. Et tandis que ses maîtres peuvent le récompenser pour un travail bien fait avec le plaisir de l'inauguration, vous pouvez être sûr qu'ils le feront pression pour qu'il fasse ce qu'il a promis de faire, qui est d'inventer une maladie respectable et d'arrêter le plus tôt possible.

  • "On ne dira jamais assez que ceux qui ont entraîné l'Amérique dans la Guerre du Viet-Nam sont deux présidents démocrates, Kennedy et Johnson, et que celui qui, en signant les Accords de Paris en 1973, a mis un terme à cette guerre, c'est un président républicain, Nixon!"


    En fait, c'est Dulles aidé de Nixon qui a initié l'interventionnisme US au Vietnam à travers la création de l'OTASE (le pendant sud-est asiatique de l'OTAN, ou du CENTO au proche orient qui fit débarquer les US au Liban en 1958), et Eisenhower qui mit en place le cadre juridique international des interventions US à venir, en ignorant les accords de Genève signés après Dien Bien Phu.

    La guerre de Corée a mis en évidence l'impréparation US pour contenir l'extension et l'intensification rapide des conflits locaux, et a fait très peur à Washington, craignant de voir les soviétiques et les chinois s'allier contre les US en Asie.

    Si Nixon est allé en Chine 15 ans plus tard, c'est que la menace était prise très au sérieux.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Southeast_Asia_Treaty_Organization

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_trait%C3%A9_de_l%27Asie_du_Sud-Est

    https://en.wikipedia.org/wiki/Baghdad_Pact

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_de_Bagdad

  • On n'en croit pas ce qu'on entend ni ses yeux! magnifique
    12 déc.
    Nous ne croirons JAMAIS que ce président a perdu l'élection.
    Citer le Tweet
    Benny
    @bennyjohnson
    · 12 déc.
    La foule lors du match armée-marine a accueilli le président Trump avec des chants «USA» alors qu'il faisait son entrée
    Drapeau des États-Unis

    https://worldisraelnews.com/watch-army-navy-game-erupts-in-usa-chant-as-trump-takes-field/

  • Le lien oublié :)

    https://twitter.com/KamVTV/status/1337856242702819328?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1337856242702819328%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fworldisraelnews.com%2Fwatch-army-navy-game-erupts-in-usa-chant-as-trump-takes-field%2F

  • Oui, Donald Trump était un grand président, aimé des Américains, et Biden, avec son sourire de faux-jeton, ne suscite que haine et zizanie, et ne lui arrive pas à la cheville! Cette affaire laissera des traces!

  • Du nouveau pour aujourd'hui: 2 doses de plus :)))))

    Michigan
    Le groupe de sécurité qui a audité les machines à voter du Dominion les déclare un «problème de sécurité nationale»
    Par Jack Phillips
    14 décembre 2020 Mis à jour: 14 décembre 2020
    Impression

    Une société qui a effectué un audit médico-légal de 22 systèmes de vote du Dominion dans un petit comté du Michigan ce mois-ci, dans un rapport publié lundi, a suggéré que le président Donald Trump prenne des mesures pour assurer la sécurité nationale des États-Unis via un décret de 2018 sur l'ingérence étrangère après avoir affirmé que les machines Dominion sont «intentionnellement et délibérément conçues avec des erreurs inhérentes».

    «Nous concluons que le système de vote national est intentionnellement et délibérément conçu avec des erreurs inhérentes pour créer une fraude systémique et influencer les résultats des élections», a lu un rapport (pdf) d'Allied Security Operations Group publié sur un site Web appartenant à Matthew DePerno, un avocat local représentant un plaignant impliqué dans l'affaire. «Le système génère intentionnellement un nombre extrêmement élevé d'erreurs de vote. Les bulletins de vote électroniques sont ensuite transférés pour décision. Les erreurs intentionnelles mènent à un examen en masse des bulletins de vote sans surveillance, sans transparence et sans piste de vérification. Cela conduit à une fraude électorale ou électorale. »

    https://www.theepochtimes.com/security-group-says-it-audited-dominion-voting-machines-declares-them-a-national-security-issue_3617693.html?utm_source=news&utm_medium=email utm_campaign=breaking-2020-12-14-2

    ---------------

    Michigan
    Le juge approuve la publication de l'audit médico-légal national
    Par Zachary Stieber
    14 décembre 2020 Mis à jour: 14 décembre 2020
    Impression

    Un juge du Michigan a autorisé lundi les parties dans une affaire judiciaire à publier les résultats d'un examen d'imagerie médico-légale des machines Dominion Voting Systems, avec des expurgations de code.

    Le rapport de 23 pages a été publié peu après par Allied Security Operations Group. Il comprend une analyse d'expert de Russell Ramsland, un ancien candidat du Parti républicain qui travaille avec le groupe.

    L’équipe de Ramsland a conclu que le système de Dominion «génère intentionnellement un nombre extrêmement élevé d’erreurs de vote».

    Dominion n'a pas répondu à une demande de commentaire.

    Le juge du 13e circuit, Kevin Elsenheimer, a accepté de retirer une ordonnance de protection qui bloquait la publication du rapport à la demande de l'avocat Matthew DePerno, après que les avocats du bureau de la secrétaire d'État Jocelyn Benson ont déclaré qu'ils ne s'y opposaient pas.

    DePerno a fait pression pour le retrait lors d'une audience du tribunal, affirmant que l'ordonnance était censée être temporaire et qu'elle avait atteint son objectif de l'empêcher de divulguer des informations sur l'imagerie avant que le bureau de Benson n'ait l'occasion de l'examiner.

    «Nous croyons que l'intérêt du public à voir ce que nous avons découvert et ce que nous disons dans le rapport l'emporterait sur tout dommage potentiel au logiciel Dominion», a déclaré DePerno au tribunal.

    Il a soutenu que la confirmation de l'exactitude du processus électoral est un plus grand intérêt public dans cette affaire que tout problème potentiel lié au logiciel Dominion et que la société a eu l'occasion d'intervenir dans l'affaire, mais ne l'a pas fait.

    Erik Grill, un procureur général adjoint, a critiqué l'avocat pour avoir accordé une interview à la fin de la semaine dernière dans laquelle il a affirmé que Benson avait menti, affirmant que cela violait essentiellement l'ordonnance de protection.
    https://www.theepochtimes.com/judge-approves-release-of-dominion-forensic-imaging_3617583.html?utm_source=news&utm_medium=email&utm_campaign=breaking-2020-12-14-2

  • Attendez, ce n'est pas encore terminé. Beaucoup de choses peuvent encore arriver. La date qui compte vraiment c'est le 20 janvier.

  • Suivez les dernières nouvelles à ce sujet en direct. Ce qui se passe est assez incroyable:

    https://www.dreuz.info/2020/11/29/elections-americaines-en-temps-reel/

  • Il me semble clair que Biden a triché. Il me semble clair que les demos sont les hommes liges du capitalisme international mondialiste, et peut-être communiste. Il me semble clair que Trump s'est fait voler son élection. Il me semble clair que tout cela sent le roussi. Il me semble clair que c'est la démocratie et le peuple qui sont attaqués par les élites adoratrices du Veau d'or et imbues d'elles- mêmes. Il me semble clair que tout cela va très, très mal finir, y compris chez nous en Europe...

  • Entièrement d'accord avec vous, mais nombre de nos concitoyens n'ont toujours rien compris à l'enjeu de ces élections et à ce qui se passe dans le monde. Ils répètent comme des perroquets ce que nous disent les médias menteurs. Cela va en effet très très mal finir là-bas comme ici.

    Au sujet de nos médias voici un excellent billet:

    https://lesobservateurs.ch/2020/12/14/vous-avez-compris-m-berset/

  • Pensez-vous que l'on puisse observer un distinguo entre «complotisme» et «conspirationnisme» ?

  • Ces termes n'existent pas dans les bons dictionnaires! (Voir celui du CNRTL, en ligne.)

    Pour ma part, je parle de recherche de la vérité! Aucune vérité n'apparaît telle quelle, dans la lumière. Il est nécessaire d'émettre des hypothèses. "Il me semble" introduit une hypothèse plausible! Je fais plus confiance à mon intelligence et à ma capacité d'analyse et d'imagination, qu'à un journaliste qui déclare que ceci ou cela est un complot! Un journaliste N'EST PAS un historien, car il n'a aucun recul. Et surtout il n'a pas l'information dont dispose l'historien. Le journaliste n'est pas apte à dire ce qui est vrai ou faux, pour ce qui est du présent; ce n'est pas dans ses compétences, et surtout ce n'est pas son rôle.

    Il ne fait pas de doute que tout cela est suspect, n'en déplaise au camp Biden! L'histoire, en effet, triera. Mais d'ici-là on peut tout imaginer, tout dire. Tout est valable à titre d'hypothèse, et verrouiller la vérité maintenant, en taxant de complotisme les hypothèses qui déplaisent est intellectuellement malhonnête! C'est en fait du pur complotisme!

    Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois qu'il y aurait eu un complot pour prendre le pouvoir, non? Lenine, Mussolini, Hitler, Mao, par exemple!

  • Gimme Some Truth! Thank You, John!

    https://www.youtube.com/watch?v=WbhktzkGoH0

  • S'il est une chose que notre époque aura permis de démontrer c'est qu'il y a autant de réalités que d'individus. Il faut bien en conclure que le concept de vérité est non seulement surévalué mais parfaitement illusoire si l'on ne tient pas compte du point de vue.
    John vivait à une époque où les fake news n'étaient pas aussi systématiquement diffusées et où nous ne disposions pas des outils qui nous permettaient de les considérer comme telles.
    C'était en quelque sorte plus simple car aujourd'hui plus personne ne sait objectivement que penser tant les sources d'information sont nombreuses et contradictoires.
    S'il est certainement plus sain de suivre son intuition, il serait cependant sage de reconnaitre que la logique que nous développons est forcément arbitraire et le produit de notre environnement, de notre héritage génétique et épigénétique.
    Bref, nous sommes tous en quête de vérité en sachant pertinemment que nous ne l'atteindrons jamais sauf à faire taire notre pensée qui est toujours vieille parce qu'empirique, basée sur nos expériences et responsable de tous les conflits.
    Sauf que pour ce faire il n'y a pas de technique qui ne serait que le produit d'une pensée. Il n'y a donc rien à faire, aucun effort ne permettra de parvenir à cette réalisation. Seule l'intelligence intuitive de notre conditionnement permettrait de s'en défaire, immédiatement et à chaque seconde sans espoir de voir cette découverte s'installer durablement car elle n'est pas temporelle. Vouloir la fixer, l'intégrer, la préserver, c'est encore faire appel à la pensée et retourner dans sa subjectivité.

  • Pas vraiment d'accord, Pierre. L'objectivité est possible, c'est la recherche historique, qui a développé des méthodes de recherche objectives de vérité très efficaces! On peut trouver la vérité, indépendamment de ce qu'on pense, si on est honnête et si on exploite honnêtement les sources. Certes, les historiens idéologisés existent, c'est incontestable, mais il y en aussi d'honnêtes! Le journaliste n'a pas accès actuellement à ces sources, c'est pourquoi il ne peut pas comprendre les choses. Il faut laisser passer le temps jusqu'à ce que ces sources soient déclassifiées. Là, l'historien pourra intervenir. Non, il n'y a pas que de la subjectivité, il y a aussi beaucoup d'objectivité.

  • Pierre Jenni a raison: le réel ne porte en lui aucune signification; en plus il change constamment. Il n'a rien à dire, mais on peut le voir et tenter de l'expliquer. En plus, il est nécessaire ou il ne l'est pas. S'il est nécessaire, le réel ne fait pas de lui-même dans l'exagération: seuls les mots pour le décrire peuvent amplifier son importance. Donner un sens au réel sans le faire voir aux autres est une illusion: une croyance ne repose sur aucun objet. Le réel est unique; il n'a ni double, ni représentant et se perçoit volontiers de façon fortuite ou par le biais de la mémoire. Le réel naît de la constatation qu'il y a quelque chose plutôt que rien; mais la vie elle-même n'est qu'un aspect du réel et ne se confond pas avec lui. Bon courage pour la suite.

  • Si je vous comprends bien, rabbit, vous parlez du réel subjectif, tel que perçu par le sujet. En somme, la croyance. Oui, elle existe, mais elle n'est vérité que pour le sujet. Or, la recherche historique est une recherche scientifique de la réalité, qui n'est pas une croyance dans ce cas, mais la vérité. Elle est basée sur des sources vérifiables et fiables, telles que gérées par les archivistes. Ainsi, l'Escalade n'est pas une croyance, mais bien un fait de guerre historiquement prouvé. Ne confondons pas science et philosophie, qui est de la littérature! Rien de pire que la philosophie de l'histoire!

    La tricherie de Biden se trouve actuellement à l'état d'hypothèse très plausible, mais non prouvée. Mais non de croyance, au sens primitif, disons mythique, du terme. Dans un certain nombre d'années, elle pourra être prouvée, ou non, par les historiens, grâce à leurs recherches scientifiques. Et inquiétez-vous si Biden devait prolonger le délai de classification des archives électorales!

  • Il s'agit plutôt d'une ontologie qui ne s'appuie pas sur l'être, mais sur la singularité d'exister. Oui, le fait est plus important que son interprétation. Mais l'Escalade est un événement aux répercussions pouvant être contrastées selon la généalogie (qui est une science auxiliaire de l'histoire) de chacun. Les troubles politiques sont à prendre comme des cataclysmes naturels, toute forme de gouvernement provoque des nuisances et ce qui fait la qualité d'un régime, c'est simplement de passer inaperçu.

  • "Mais l'Escalade est un événement aux répercussions pouvant être contrastées "
    Selon les Savoyards, dont les chefs ont subi le châtiment des traîtres (la pendaison) parce qu'ils voulaient envahir Genève sans déclaration de guerre, cela faisait 13 ans que les Genevois harcelaient les villes et villages savoyards environnants.
    Alors, le coup de la déclaration de guerre...
    (cf. Histoire de la Savoie et de ses États, sous la direction de Claire Pittard)

  • Merci de prolonger un peu cette discussion qui n'a que peu de rapport avec le sujet du billet. Quoique...
    Les bouddhistes font appel au subterfuge de réalité ultime pour contourner l'obstacle d'une vérité forcément arbitraire puisqu'elle n'est que le fruit de nos pensées, de nos projections. Quels que soient les faits, historiques ou autres, ils sont systématiquement interprétés et traduits dans un langage propre à chacun.
    Je me suis lancé dans un exercice que j'ai titré "épisémantique" et qui consiste à analyser chaque mot d'une phrase sans m'occuper du sens général de la phrase. J'avoue m'être lassé tant la démonstration de la subjectivité est facile et vite faite.
    Nous pensons nous comprendre lorsque nous communiquons, alors que nous traduisons chaque mot d'une phrase par l'image que nous en avons en fonction de nos expériences. Et nous procédons ainsi par besoin de nous rassurer et nous convaincre d'être justes, dans le vrai, qui ne peut être accessible que lorsque la pensée se tait et que l'on est. Etre c'est sortir du temps, de la durée, de l'expérience et des conclusions qu'on en a tiré. Etre c'est disparaitre en tant qu'observateur d'un processus toujours vieux qui s'appuie sur le passé pour traduire le présent afin d'en profiter ultérieurement.
    Il est donc parfaitement impossible de faire l'expérience de la réalité qui implique un témoin, un observateur, un moi qui est une construction unique et propre à chacun. Ce n'est que lorsque cet être fictif disparait que le réel est vécu dans sa totalité et toute tentative de le traduire en mots pour le communiquer nous ramène dans notre subjectivité et toutes les douleurs et conflits qui en découlent. Etre c'est mourrir à chaque instant, alors la peur disparait avec la réalisation de l'illusion du moi à laquelle l'esprit, la conscience, s'accroche.

    Bon, je reconnais que c'est plus facile à dire qu'à vivre...
    Et comme disait Richard Bach dans son ouvrage "Le messie récalcitrant", on enseigne le mieux ce qu'on a le plus besoin d'apprendre.

    Vivement le jour où ces découvertes ne seront plus que des formules, que les mots et les pensées se calmeront à un point tel que la communication se passera d'eux.
    En attendant, je suis heureux de pouvoir discuter avec vous ici. Je passe de bons moments. Surtout lorsque je peux profiter de liens vers des créations musicales qui me transportent et qui viennent avantageusement compenser le poids des considérations politiques que tout le monde subit sans plus être dupe de la supercherie mais sans toutefois trouver d'échappatoire.

  • En effet, cet état de pleine conscience auquel on arrive par moments au cours de la méditation est celui qui correspond le mieux à l'idée que l'on se fait de la réalité, ou encore à la notion de temps en dehors de la durée. Il se prolonge, pour les bouddhistes, par le détachement au monde. À notre échelle, on peut suivre ce modèle en respectant un espace sanitaire avec la foule, les masses, les médias, les réseaux, la politique, sa ville, son pays, les complots et les conspirations de tous bords. « Il faut cultiver notre jardin », comme dit Candide dans le conte de Voltaire et ce jardin prend la forme d'un individualisme la mieux adaptée aux circonstances: à chacun de trouver le sien.

  • Vous avez dit COMMUNISTES!? EXTRAIT:

    Hunter Biden’s Attorney Refusing to Cooperate With Congress, Lawmaker Says
    By Zachary Stieber - December 13, 2020

    Johnson a déclaré le 12 décembre que les avocats de Hunter Biden, 50 ans, et de James Biden, 71 ans, «avaient refusé de coopérer avec les comités». De plus, cinq des anciens partenaires commerciaux de Hunter Biden, dont Devon Archer, n’ont pas répondu aux lettres ou aux e-mails, a-t-il déclaré.

    "Il convient de noter que, collectivement, la famille et les associés du président Trump ont produit des documents et ont accepté de comparaître lors d'entretiens avec un certain nombre de comités du Congrès", a déclaré Johnson dans un communiqué.

    Hunter Biden a révélé cette semaine qu'il faisait l'objet d'une enquête de la part du bureau du procureur américain du Delaware. Il a dit qu'ils enquêtaient sur ses «affaires fiscales». L’enquête comprendrait un examen des relations commerciales du jeune Biden avec la Chine.

    Joe Biden et sa femme ont refusé de répondre aux questions ces derniers jours sur Hunter Biden.

    James Biden, également connu sous le nom de Jim, a été poursuivi l'année dernière. Le procès allègue que lui et d'autres ont tenté de frauder une entreprise dans le Tennessee.

    Grassley et Johnson ont produit un rapport supplémentaire le mois dernier sur les Bidens, affirmant qu'il montrait que Hunter Biden avait des liens avec des personnes étrangères ayant des liens avec le Parti communiste chinois et Moscou. Dans leur rapport original, ils ont déclaré que Hunter Biden avait «des millions de dollars en transactions financières douteuses» avec des associés et des particuliers étrangers.

    Grassley a suggéré que Hunter Biden et James Biden auraient dû s'enregistrer en tant qu'agents étrangers en raison de leurs relations commerciales avec une société énergétique chinoise liée à l'armée chinoise.

    Archer, un associé de longue date de Hunter Biden, a vu un tribunal en octobre rétablir une condamnation pour fraude pour un stratagème qui fraudait une communauté amérindienne.

    Les autres ex-associés qui ne sont pas réactifs, selon Johnson, sont James Gilliar, John Sandweg, Eric Schwerin et Rob Walker.

    https://www.theepochtimes.com/hunter-bidens-attorney-refusing-to-cooperate-with-congress-lawmaker-says_3616318.html?utm_source=news&utm_medium=email&utm_campaign=breaking-2020-12-13-1

  • Juste avant de sauter dans les bras de Morphée:

    Machines à voter, valises de vote et votes payés - oh mon Dieu!

    Nous savons que les élections de 2020 sont nombreuses. Donc, au cours du mois dernier, nous avons travaillé dur sur notre documentaire, 2020 Election Investigation: Who Is Stealing America?

    Joshua Philipp et notre équipe d'enquête ont parcouru le pays pour s'entretenir avec des dénonciateurs, des scientifiques des données et des experts électoraux afin de se faire une idée plus claire de notre situation actuelle.

    Et ce documentaire est prêt à être visionné gratuitement en ligne.

    The Epoch Times

  • Encore un petit mot sur la notion d'honnêteté qui est la manifestation d'une sincérité mais qui n'a pas grand-chose à voir avec la réalité, ou même une vérité.
    Nous sommes tous forcément ignorants car nous ne disposons pas de toutes les informations qui justifient les causes d'un effet.
    Certes, il est louable d'être sincère et honnête, ne serait-ce que pour ne pas trop se perdre dans des considérations contradictoires et en flagrant délit d'incohérence. Malheureusement, sous ce prétexte se cachent les pires horreurs qui justifient les plus grandes dérives. Qui pourrait honnêtement douter que Hitler était sincère, cohérent et honnête dans sa démarche ? S'il en est un qu'on ne peut pas soupçonner de compromission, c'est bien lui et tous ceux qui ont acquis un tel pouvoir sur les peuples. Le doute ne peut exister dans un tel esprit.
    Un historien a beau faire preuve de rigueur déontologique et se cantonner à ce qu'il considère comme des faits, il ne pourra faire abstraction de son interprétation de ces faits qui eux-mêmes ont déjà été pervertis au fil du temps par tous ceux qui les ont relevés.
    Les révisionnistes le savent et en profitent. Car une vérité d'un jour est le mensonge potentiel le lendemain et le temps se chargera d'effacer les traces d'une lecture qui ne ferait pas l'affaire à un moment donné.
    C'est pourquoi je préfère parler d'intuition et d'intelligence émotionnelle qui me semble moins teintée et qui fait appel à d'autres parts du cerveau que le néo-cortex, cet outil extrêmement pratique d'analyse qui fait la part belle à l'objectivité pour neutraliser les réflexes reptiliens.
    Car quels que soient les arguments qui étayent une logique, ils sont susceptibles d'être démontés et restructurés pour mieux correspondre aux besoins du moment. C'est, je pense, de cette notion utilitariste que parle rabbit plus haut et qui fait parfaitement sens dans un monde qui s'accommode mal de la gratuité, toujours suspecte.

  • Toute science a heureusement ses garde-fous: quelques concepts conformes aux normes académiques disposés aux quatre coins du champ de la pensée. On repère alors vite ceux qui brassent, combinent, amalgament, confondent, emmêlent ou frelatent les idées. Comment alors justifier le rôle de la linguistique et des neurosciences dans le traitement de l'information par des machines ? Je n'en sais rien et les conspirationnistes non plus, mais ils vont interpréter à leur façon les applications possibles de ces techniques.

  • @Géo, quel est ce livre que vous mentionnez? Si vous vous intéressez à l'histoire de Genève, je vous conseille de vous tourner vers les bonne sources, telles que l'"Histoire de Genève", publ. sous la dir. de Paul Guichonnet, Privat/Payot, 1986. Paul Guichonnet est un historien français, né à Megève, spécialiste de la Savoie.

    Treize prisonniers savoyards furent en effets étranglés ou pendus, et leurs têtes furent exposées sur les remparts, plantées au bout de piques, en guise d'avertissement. Ainsi se conclut l'Escalade, attaque par surprise voulue par le duc de Savoie. Par surprise, car il était bien seul sur la scène internationale. En effet, "ni Rome ni l'Espagne n'étaient disposées à l'encourager dans cette aventure, et une guerre rouverte eût entraîné l'intervention immédiate d'Henri IV. Charles-Emmanuel ler se résolut donc à tenter une attaque par surprise" (Paul Guichonnet, op. cit, p. 163).

    Attaque par surprise, et non acte de guerre exécuté dans les règles. Donc, pas de quartier pour les prisonniers! Genève ne s'est pas sentie tenue de respecter le droit de la guerre, n'en déplaise au marquis Costa de Beauregard!

    Puis, vous écrivez que "cela faisait 13 ans que les Genevois harcelaient les villes et villages savoyards environnants." Comme si l'Escalade avait en quelque sorte été méritée, justifiée! D'où tirez-vous cette fake news?

    Or, cela est absolument faux! Ce sont les Genevois, au contraire, qui ont été harcelés depuis l'arrivée au pouvoir de Charles-Emmanuel Ier en 1580. "Pendant vingt ans, il allait multiplier les entreprises diplomatiques et militaires, pour abattre la Rome protestante" (Idem, pp. 159-160). Siège de Genève en 1582, blocus économique à partir de 1585, qui déboucha sur la déclaration de guerre genevoise de 1589, et une guerre larvée, plutôt une guerilla, jusqu'à la trêve de 1594. Puis, plus rien de militaire, mais des traités, Paix de Vervins, 1598, Traité de Lyon, 1601. Et enfin l'attaque traîtresse, unilatérale, de 1602! La vraie et grande "cacade"!

    Non, les victimes, ce sont les Genevois, qui n'ont fait que défendre leur bon droit!

  • Je me réjouis de suivre cette polémique historique entre Géo et Jacques. Et je ne puis réprimer le plaisir que me procure cet exemple qui illustre à merveille mon propos.

  • Ne vous réjouissez pas trop vite! Il n'y aura aucune polémique, car il n'y a pas matière à discuter, tout simplement. Quant à illustrer votre propos, c'est me semble-t-il raté, car justement l'histoire est science, et elle ne tolère pas les affirmations fantaisistes, non appuyées sur des faits prouvés par des sources fiables! La philosophie, ça va un moment, de même que le relativisme, mais il y a une limite au-delà de laquelle, en ce qui concerne l'Histoire, on ne peut plus dire n'importe quoi! L'Escalade est étudiée scientifiquement depuis plus de cent ans, il n'y a plus de place pour les élucubrations! Vérité un jour, mensonge le lendemain, avez-vous dit. C'est probablement vrai en général, mais totalement faux dans ce cas-ci. Attaque savoyarde par surprise, donc traîtresse, égale vérité, et vérité toujours!

  • Je m'en voudrais de perturber les funambulesques échanges qui font de ce chouette fil de commentaires un surprenant grand huit de fête foraine. Des abysses de la psyché humaine jusqu'aux feux d'artifice existentiels parfois une pause s'impose et celle-ci déride :

    https://www.youtube.com/watch?v=d3hkqBfvDBU

  • Et le contraste malheureux que je souhaitais relever, était celui de la baronnie de Vaud envahie en 1536 par les «Allemands» (expression de Frédéric de Gingins de La Sarraz) et qui, en raison de l'échec de l'intervention punitive de Charles-Emmanuel Ier contre les alliés des ces mêmes «Allemands», devait attendre la naissance d'un Premier Consul éclairé pour être enfin libérée de ses chaînes. Sans négliger non plus l'influence positive que l'illustre famille de Savoie a eu sur la ville et ses environs depuis le XIe siècle, jusqu'à l'instauration d'une dictature religieuse au milieu du XVIe.

  • "D'où tirez-vous cette fake news?" Je vous ai donné la source. C'est un ouvrage collectif sous la direction de Claire Pittard. Editions Yoran. C'est un livre de plus de 900 pages, je ne vais pas chercher le passage en question. Mais cela ne m'étonne pas que votre seule réponse est "fake news"...
    Ce livre m'a été recommandé par un commentateur des blogs de la TdG, que je remercie. Excellent ouvrage, et qui éclaire d'un jour nouveau l'histoire des cantons romands...

  • Géo, c'est extraordinaire! L'histoire genevoise revisitée! Paul Guichonnet, Savoyard lui-même, et ses collaborateurs, sur les écrits desquels j'ai basé ma réponse, remis de facto en question! Les Genevois, des harceleurs de Savoyards, alors que ces derniers n'ont cessé de les persécuter durant le XVIème siècle! On aura tout vu!

    L'histoire est une science, qui ne tolère guère les fantaisies, les opinions romantiques, les croyances non étayées par des faits prouvés. De nombreux livres sur le sujet existent, sans parler des sources des Archives d'Etat de Genève, des Archives départementales de Chambéry et des Archives d'Etat de Turin. Il y a matière à étudier scientifiquement l'histoire de l'Escalade. Après, on verra!

  • Merci, Chester Edwin, pour votre commentaire! Feriez-vous par hasard référence aux Odes Funambulesques de Banville? Le fil de commentaire comparé à un grand huit, c'est génial! Cela pourrait rappeler le clown des Odes, mais je m'avance peut-être! En tout cas, merci de nous dérider avec cet excellent extrait de OSS 117! Bien à vous!

  • Pour accompagner Leconte de Lisle qui fier comme un coq
    Avait d'un bel effort pondu mille vers de poèmes antiques
    J'ai tenté non sans plaisir de versifier ce bref poème en toc

    Vous me direz béats que la tâche est d'autant plus admirable
    Que n'ayant par paresse et oisiveté ni lectorat ni imprimeur
    Jamais ces merveilles nées de rien ne trouveront place à table

    Sans doute auriez-vous raison si d'aventure le hasard n'existait
    Or par un de ces tours de fantasque magie que promet l'espoir
    Sur un muret de la lointaine province une lectrice les méditait

    Y trouvant rêveuses images et cascade de syllabes en ribambelles
    L'audacieuse arpenteuse de terres obscures et de valses perdues
    Osa l'improbable geste de mettre à l'ouvrage ces lettres rebelles

    Ainsi parut en des temps que la mémoire chante avec jubilation
    Un opuscule de sereine prestance tout de science et d'art mêlés
    Dont le souvenir à jamais ornera les arches célestes de la civilisation

    Son titre ne fut qu'éphémère et variable comme la brise marine
    Allant des plus vastes profondeurs vers les cieux piquetés d'étoiles
    Sans que du long chemin ne se perdent son train et sa mine badine

    On ne les appelait les mots venaient silencieux comme les saisons
    Eclats de couleurs invisibles sur le vide d'une toile tissée d'obscurité
    Tombant de ciels de lumière glissant au-delà des venelles de la raison

    Désormais tournoyant dans les incertaines virevoltes de l'électricité
    Phrases suspendues aux lettres dérivant avec une vaine désinvolture
    Le cortège peut s'effacer sans éprouver d'ivres promesses de la cité

    De but il n'existe ni trace ni reflet dans le flux inaltérable des mots
    Lancés comme balles de fusils d'une révolte sans hymnes ni bannières
    Seules survivent les joies indicibles des heures arrachées aux maux

  • Pour ces lettres rebelles
    A mon blog proposées
    Rimes et strophes belles
    Mêlant visions osées
    Je dis merci Chester
    Et cessez de vous taire!

  • Never, never,never give up!

    Winston Churchill

    Pour ne pas détourner le sujet

  • Oui, Patoucha, finalement Trump vaincra!

  • Non Jacques, ce qui vaincra ce n'est pas un individu mais sa vision, ce qu'il représente.
    Et là je dois avouer que je préfère l'image de ce narcissique, forcément un peu con, à celui qui a trouvé le chemin du pouvoir suprême après plus de 45 ans de dur labeur, à lécher des cul et se faire sa place.
    La question qui me taraude est : Comment le peuple peut-il être pareillement dupe à notre époque qui nous donne accès à tout ?

  • Seuls sont dupes ceux qui accepteraient de jouer au golf avec l'un ou l'autre.

  • Monsieur Rabbit,

    Vous avez sur un autre blog qui refuse de publier mon commentaire à l'un des votres, fait une allusion qui convient parfaitement au commentaire que vous avez fait sur ce blog-ci.

    Je me permets donc d'en proposer une version adéquate et adaptée.

    Vous avez écrit :

    " En effet, l'évolution consiste à courir sur place en se débarrassant du superflu et le surhumain a déjà été ébauché par Nietzsche. Sachant cela, pourquoi passer son temps à décrypter ..., alors que «La chose neuve de ces dernières années, c'est le remplacement de l'homme, pour les travaux manuels, par la machine. Libérant sa main, elle favorise son cerveau et c'est à notre avis là que réside le dernier chaînon actuel de l'évolution. Ce chaînon exige une refonte douloureuse de tout l'équilibre social, en commençant par le refonte de l'enseignement pour terminer sur celle de la vision du monde et de l'homme par lui-même qui doit se repenser. La discipline de base des économistes devrait être la thermodynamique. Celle de l'homo sapiens la logique mathématique, l'étude de la complexité croissante et des structures.» Henri Laborit, «Biologie et Structure» (1968), éd. Gallimard, coll. « Folio/Essais », 1987. "

    Ne pas être dupes était l'un des leitmotiv de Laborit, éminent chercheur, infatigable arpenteur des mystères de l'Humanité et de ses comportements.

    Alors voilà ma contribution à tout cela :

    Voir apparaître Laborit dans ces virevoltantes réflexions qui voguent tout au long des blogs est une belle surprise. La Nouvelle Grille, son ouvrage datant de 1974, pourrait éclairer des pans entiers du monde dans lequel l'Humanité se débat tel un papillon au contact d'un projecteur incandescent. Tant de nos prédécesseurs ont jalonné nos connaissances de monuments majeurs, oubliés dans le tumulte de l'urgence et les vénéneuses voluptés de l'actualité.

    Arthur Koestler pourrait aussi apporter un peu de lumière dans ce brouillard avec son Cheval dans la Locomotive, en anglais The Ghost in the Machine, oui, oui, les traductions virevoltent aussi. Ou tout récemment, en 2019, l'étonnant Bug Humain de Bohler. Tant d'efforts pour nous extirper de la fin inévitable de la planète, et pour persévérer dans le nécessaire et titanesque progrès que nos descendants devront opérer afin d'essaimer loin de notre système solaire.

    Un an après La Nouvelle Grille, en 1975, Hawkwind citait Henry Wadsworth Longfellow et son Psalm of Life en chantant cette strophe :

    Lives of great men all remind us
    We can make our lives sublime,
    And, departing, leave behind us
    Footprints on the sands of time

    La vie des grands hommes nous rappelle à tous
    Que nous pouvons rendre nos vies sublimes
    Et, nous en allant, laisser derrière nous
    Des traces de pas dans les sables du temps

    Et les great men incluent les great women, toutes les multiples créatures humaines embarquées dans la même aventure. Sans doute sommes-nous éphémères mais cela ne justifie aucunement la répétition des pires comportements dont nous sommes capables. Toutes les connaissances sont à notre disposition. Répéter encore et encore les erreurs du passé est le plus sûr passeport pour l'extinction de nos civilisations.

    Bon, c'est pas tout çà mais un brin de légéreté ne peut pas faire de mal :

    https://www.youtube.com/watch?v=CYOIbXJTVIc

    Ou pour les plus courageux, les futurs cosmiques-troupiers de l'exploration spatiale chantant la vie des grands hommes :

    https://www.youtube.com/watch?v=vbvB-NSSlcw&list=PLiUmsAYq78pm8S1lbMrzyYeuigj8Aw9ex&index=99

    Merci pour votre attention.

  • Merci pour ce commentaire! De Laborit, je ne connaissais que sa participation à Mon oncle d'Amérique, de Resnais. A noter l'extrait de Longfellow! Warrior on the Edge Of Time, 33 Tours de Hawkwind sur lequel on trouve le morceau citant la fameux poète, Assault and Battery, constitue aussi une belle collaboration de Hawkwind avec Michael Moorcock et son concept d'Eternal Champion!

  • En effet, remercions notre éminent correspondant de ce commentaire riche en substance.

Les commentaires sont fermés.