Corona Blog (IV)

Imprimer

Que se passe-t-il pour un blogueur confiné à Genève en pleine crise du coronavirus?

En ce jour, j'ai une pensée pour le patron et tenancier du petit magasin qui est à trois pas de chez moi. Chaque jour, sept sur sept, il est présent, il sert ses clients toujours avec le sourire, conscient du danger dû à coronavirus, mais le bravant avec classe! Et ce, jusqu'à dix heures du soir. Chapeau, patron!

Cette crise du coronavirus permettra peu à peu de trier le bon grain de l'ivraie. A savoir, les personnes soucieuses de la santé d'autrui, et qui suivent les consignes, et les autres, les égoïstes, qui ne suivent pas ces consignes... Et qu'on peut voir jour après jour se réunir en groupes, de cinq personnes ou plus, un peu partout en Suisse. Si cela parfois respecte la lettre des directives, cela toujours n'en respecte pas l'esprit.

Après avoir rejeté un recours, les Autorités ont validé cette farce du second tour des élections communales. Seul le vote par correspondance était admis, les bureaux de vote étant fermés. Je mets en doute la légalité de ce scrutin, dont j'ai demandé le report à plusieurs reprises, dans mon blog ou en tant que commentateur sur cette plateforme!

La Loi sur l'exercice des droits politiques (A 5 05) précise, dans sont article 59 "Vote au local [de vote]", alinéa 1, que "L’électeur se rend au local de vote de son arrondissement et apporte son matériel électoral". Dans son article 60 "Vote électronique : principe", alinéa 1, la même Loi dit que "L'électeur peut voter à distance par la voie électronique". Enfin, ladite Loi stipule, dans son article 61 "Vote par correspondance : principe", alinéa 1, que "L'électeur peut voter par correspondance".

Dès lors, n'étant pas miraud, et ayant la faiblesse de croire que je ne suis pas (trop) stupide, je lis cette Loi de la manière suivante : le principal moyen de vote est le vote au local, puisque l'électeur se rend au local de vote, et non peut se rendre au local de vote. Les votes électroniques et par correspondance ne sont que des moyens secondaires de vote, puisque chaque fois il est dit que l'électeur peut voter à distance par la voie électronique, et qu'il peut voter par correspondance. En conséquence, l'électeur doit pouvoir, en tout temps, voter au local de vote. Les autres moyens sont accessoires. Donc, supprimer le vote au local de vote est illégal. Tout cela mériterait d'aller jusqu'au Tribunal Fédéral, si besoin, car c'est une véritable entourloupe. A propos, où en sont les enquêtes sur les fraudes électorales?

Mais bon, trêve de politicailleries, revenons aux choses sérieuses, à savoir la musique! Tout cela me rappelle une perle de Brassens, Histoire de Faussaire, qui devrait nous faire penser à des personnes plus politiques et genevoises que la maîtresse de maison! Et encore, à propos des politicards idéologues, d'après moi et non d'après Papy Georges, quoique, voici Mourir pour des Idées. Et puis, peut-on ne pas être sensible à sa Supplique pour être enterré à la plage de Sète? Par ailleurs, comment ne pas claquer des doigts, voire plus, sur cette version jazzy de Cupidon s'en fout?

Enfin, voici, avant de nous quitter, une chanson que je crois appropriée à ce blog,  Les Copains d'abord!

Je vous souhaite à toutes et à tous de Joyeuses Pâques, et de bonnes vacance pour ceux qui en prennent! Et continuez à prendre soin de vous!

Suite au prochain épisode.

Commentaires

  • Belle idée, Maître Jacques, que de nous proposer quelques titres de Brassens en cette fête du printemps et du renouveau… Il fut l’idole de mes tendres années, un peu comme Obispo pour Lady Frieda actuellement, il l’est resté, même si je me suis tourné depuis vers d’autres musiques et que je l’écoute moins... Il a représenté une acmé de la chanson française, pas près d’en retrouver une de même calibre. L’ai même vu plusieurs fois en concert (Bobino pour les derniers récitals, Gd-Théâtre, Victoria Hall), c’était quelque chose et sans jeu de scène ni salutations… On était entre copains.

    Vous parlez de style jazzy au sujet d’une de ses chansons… Mais toutes le sont, Brassens ça swingue disait son ami Moustache, le batteur de Claude Luter, des « Gros Minets » (le groupe préféré de mes griffards) et des « Petits Français », qui enregistra la musique d’une douzaine de chansons avec une fine équipe de jazzmen (« Brassens en jazz »), un album qui tient la route et qui révèle la veine mélodique de GiBi, qu’on a souvent réduit à la « pompe » de sa guitare…
    On a essayé de faire de même avec les chansons de Brel, cela n’a absolument pas marché. Ce qui apparaît comme une plus value mélodique n’est en fait que la luxuriance apportée par les orchestres et les arrangeurs de l’époque (Goraguer, Jouanest).
    Ceci dit, j’aime bien Brel aussi, un peu moins les chansons de patronage du début…

    Une petite pour ces Pâques confinées, Brassens en interprète cette fois, le texte est de Colpi, la musique de Delerue, le magnifique compositeur de musique de films. Du Brassens comme si on y était.

    https://www.youtube.com/watch?v=JY9Xj2Q19Uo

    Bien le bonjour, Amigo, pas d’abus de Corona hein…

  • Merci, Messire Gislebert! Vous aviez déjà inséré un lien vers une chansons de Brassens, dans un de vos commentaires précédents. En tout cas, "Heureux qui comme Ulysse" est un excellent choix. Ces images de Fernandel avec son cheval, ça me bouleverse. Je vous envie d'avoir vu Brassens sur scène! Je l'ai découvert assez tôt, enfant, mais bien sûr à cet âge je n'y comprenais pas grand chose. Je m'asseyais dans le salon, à côté du tourne-disques de mes parents, et je choisissais un disque que j'aimais, très souvent du Brassens, que je passais et repassais de nombreuses fois, toujours le même! Cela avait le don d'agacer ma mère, qui finissais par me demander si je ne voulais pas changer de disque! Je me souviens assez bien des pochettes des disques. Un que je passais souvent, c'était "Une Jolie Fleur", sans doute à cause de l'image de la fleur et de la vache, dont je n'avais pas encore saisi le double sens!

    Je n'abuserai pas de Corona, et j'espère que vous non plus! Bien à vous!

  • "Sans Public" de Brassens tant qu on y est-Publié par RTS

    https://www.youtube.com/watch?v=qVUxPC8qfsQ

    Bonnes Fêtes de Pâques.
    Charles 05

  • Je vois que vous appréciez nos deux amuseurs publics de Suisse romande! Assez bien tourné, c'est vrai, même si j'ai un faible pour l'original! Bien à vous!

  • Vous dites vrai, c'est le moment de réécouter Brassens, surtout qu'il n' y a plus d'regard oblique sur las bancs publics et pour cause !Merci pour les liens. Ce n'est pas pour contredire mais j'ai toujours eu un faible pour les ânes, les bourricots, les mal aimés, les moqués ! A l'ombre des chevaux, les stars, ce n'est pas juste !

    https://youtu.be/IO5iS9SjlGY

    Bonne journée. Et bonnes fêtes de Pâques.

  • Merci pour ce poème de Francis Jammes, dit par Brassens! "De l'Angelus de matin à l'Angelus du soir", j'ai ce recueil quelque part, je part à sa recherche! Bien à vous!

  • Je ne sais pas si vous avez noté, mais chez Brel aussi il y a une Frida la blonde qui devient Margot, quand un peu d'Italie se met à descendre l'Escaut. Ce doit être un phénomène saisonnier.

  • Ah, Le Plat Pays de Brel, merci!

  • JOYEUSES PÂQUES :)

    La chanson française sans Piaf!? Ce n'est pas faisable! Je l'ai vue sur scène! Une voix impressionnante! Elle était déjà malade!

    @Gislebert: Moustache... Claude Luter... Que de souvenir de mes 14/15 ans :) Claude Luter en tournée avec Sidney Bechet - J'ai remporté le concours de swing au Club: Le Caveau - Un diplôme signé de Luter et Béchet! :)
    Demain sera un autre jour pour la coupe Lionel Hampton...

    Grand coeur Frieda! J'adore :)

  • Lady Patoucha@

    Z’étaient bien permissifs, vos parents, vous laisser aller en boîte à c’t âge- là, on n'a pas idée… Vous auriez plus encore plus mal tourner. Reine du swing ? M’étonne plus que vous sautiez d’un blog à l’autre…

    Péssakh sameyakh

  • https://youtu.be/xFrGuyw1V8s

    You are the dancing queen in quarantine...:-)

    C'est la ste Barbe ou la ste Moustache ? Qu'est ce que vous avez tous avec cette ode au système pileux ?

  • Cet article vaut son pesant d'or, mais rien de suprenant de la part de ce mondialiste acharné et mentor de Macron. Comme par hasard, il était interviewé au TJ de la RTS il y a quelques jours

    https://www.lesalonbeige.fr/quand-jacques-attali-esperait-une-pandemie-pour-favoriser-lemergence-dun-gouvernement-mondial/

  • Merci Master Jack pour ces bijoux de Brassens que j'ai écoutés bien tard dans la nuit!

    Voici quelques chansons françaises qui devraient rappeler de bons souvenirs (ou pas) à certains. Ce sera ma modeste contribution à votre Corona Blog pour ce soir:

    https://www.youtube.com/watch?v=y6MmU8P1fio

    et

    https://www.youtube.com/watch?v=yrMO__ZwCKo&list=RDyrMO__ZwCKo&index=1

    et aussi:

    https://www.youtube.com/watch?v=ZpHkbNqY7zY

    A bientôt et portez-vous tous bien!

  • Alors là, avec Bourvil chez Gégène à Joinville, Georgette Plana se gavant de frites et Pierre Vassiliu, qui c'est celui-là?, adaptant Chico Buarque, vous faites fort! Un grand merci!

  • Avec toutes ces belles chansons offertes par M. Jacques Davier et par les collègues contributeurs, je viens de découvrir une autre très belle et ancienne de M. Léo Ferré, vous ne serez pas déçus du voyage, promis :) :

    https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=avec+le+temps

    Et Bonnes Fêtes de Pâques.
    Charles 05

  • Merci pour cette grande chanson d'un grand monsieur!

  • Gislebert: "Z’étaient bien permissifs, vos parents, "

    Ben... à7 ans j'avais mon diminutif placardé sur les murs :))))))) Là on est venu me chercher. Autorisation de Maman surtout :) Ils se sont partagés l'autorité :)))))))

    Vais pas vous raconter ma vie! OUI? LOL

    Péssakh sameyakh

    Merci! :) Prononciation: Pessah Sameah - une leçon d'une personne qui n'a rien retenu d'une année d'hébreux! La honte :( Pas très douée pour les langues... Mais je m'en sors....LOL

  • Naturellement: .... année d’hebreu

  • Bis/hébreu .. Grrrrr l’iPad! Pour me calmer vais écouter du Bizet : Les Pêcheurs de perles, chanté par Villazon et l’enchaine avec La Callas dans Madame Butterfly de Puccini. Vous fermez les yeux et êtes dans les bras de Morphée. :)

    Bonne nuit

    Frieda, Raspoutine, est le nouveau nom de baptême de Jacques Davier :)

  • JoyPâq à Vous & Cie

    https://www.youtube.com/watch?v=hZnY4eQ92Fw

  • @V

    Ben oui! La grande Mina " E Poi " Qui a fait scandale!?

    Elle est dans ma discothèque out comme Lucio Dalla "CARUSO"

    Je vous présente une petite merveille - qui a grandi depuis - fermez les yeux et écoutez:

    Cristian imparato "Adagio"

    https://www.youtube.com/watch?v=JkBM6AFPbNA

    - Ici avec Cristian Imparato _ Lara Fabian

    https://www.dailymotion.com/video/xcnt4d

    Et là! Celui que je viens de découvrir : Dimash Kudaibergen - Adagio:

    迪玛希《Adagio》深情控场-《歌手2017》第6期 单曲The Singer【我是歌手官方频道

    https://www.youtube.com/watch?v=m41Kafa14ro

    Je vous souhaite de passer de bons moments!

    Bonne nuit

Les commentaires sont fermés.