Corona Blog (III)

Imprimer

Que se passe-t-il pour un blogueur confiné à Genève en pleine crise du coronavirus?

Demande de congé. Par la présente, j’annonce à mes collègues confinés que, moi, confiné, ai pris congé pour ce jour de confinement sur mes heures supplémentaires et supérieures, mes heures inférieures, et mes heures dégriffées… Je précise que cela ne changera strictement rien pour eux, ils ne me voient de toute façon pas ! Et pour moi, Dieu seul le sait !

Trêve de plaisanterie. Il faut commencer à penser à l’après, en espérant qu’on aura la sagesse de na pas reprendre la course folle au toujours plus toujours plus loin qui était en train de nous détruire à petit feu ! Notamment, il est à souhaiter qu'on osera mettre la sourdine à cet ultralibéralisme prôné par le PLR, le PDC le PS et les Verts, d'où la difficulté de la chose, ultralibéralisme en grande partie responsable des morts du coronavirus en Suisse, du fait de la pénurie, dans tout le pays, de masques et de kits de dépistage, ainsi que de la rareté des lits en hôpital et du manque de personnel soignant aux urgences, ces deux dernières choses étant le résultat d'économies, tout cela étant absolument conformes à la politique ultralibérale, politique dont nous ne voulons plus. Est-ce clair?

Par ailleurs, et de grâce, qu’on nous épargne les gentilles litanies sur les gentils chanteurs des balcons, les gentilles personnes attentionnées qui aident leurs gentils voisins, les gentils confinés qui sont touchés par la grâce et restent chez eux pour ne contaminer aucune gentille personne, mais pas pour ne pas être contaminés, eux, c’est pas très gentil, ça, c’est égoïste et les gentils de tous poils n’aiment pas les égoïstes, sur les gentils patients qui félicitent les gentils médecins si dévoués, et les gentilles "personnes âgées" qui acceptent si gentiment leur mise à l’écart forcée… Même si c’est vrai, tout ça, la barbe, marre de ces discours lénifiants, pontifiants, donneurs de leçons gauchobobos, tellement mièvres et mimis, cul-cul la praline pour tout dire, "citoyens" et "solidaires" comme il se doit et comme on nous le rabâche jusqu'à la nausée, tellement gentils eux-aussi, ces discours, la barbe et allez, ouste, du balai !

Même si nous sommes confinés, nous pouvons (télé)travailler, selon nos possibilités et dans la mesure où nos tâches le permettent. Mais, cela ne nous empêche pas d’écouter de la musique, vrai remède par les temps qui courent ! Et à chacun sa bonbonne, comme disait Papy Georges, pour les uns ce sera le classique, pour le autres le jazz, pour d’autres encore la musique « latino », et pour moi ce sera le rock !

C’est ainsi que, grâce à King Crimson, on n’oubliera pas qu’il convient de chérir la Discipline, et de haïr l’Indiscipline, le tout sous The Sheltering Sky ! C’est, pour ceux que cela intéresse, en 1981 que Belew, Bruford, Fripp et Levin gravèrent sur disque cette étrange musique.

En bonus pour la route, et de derrière les fagots, voici un petit I Talk To The Wind. Il ne s’agit pas de la version de l’album In The Court Of The Crimson King, paru en 1969, mais d’une version interprétée en 2005 par le Crimson jazz trio, dont le batteur n'est autre que Ian Wallace, un ex-Crimson! Croyez-moi, ça vaut le détour!

Suite au prochain épisode.

 

Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Humeur, Politique 17 commentaires

Commentaires

  • J'ai bien fait de faire un détour, vous avez l'air de mauvais poil ?
    Merci pour l'écoute de King Crimson.

    https://youtu.be/bxkvuyL55dA

    Apparemment Messire Gislebert s'est fait livré de nouveaux instruments pour accueillir ses invités :

    https://images.app.goo.gl/fNNrVwsKfayVkRjDA

    Bonne nuit.

  • Merci, Dame Frieda, pour votre détour! Vous savez décoder, en effet, je suis sans doute un peu de mauvais poil! Toute cette histoire du corona, du confinement, ça finit pas peser!

    Content que vous aimiez King Crimson, votre vidéo de The Night Watch est splendide, comme le morceau, un des sommets de Crimson! Quant à Obispo, je laisserai Messire Gislebert juger!

    Bonne nuit!

  • J'aime bien le trio Fried, Jacq & Mr.G

  • Ben non, Lady Frieda, n’ai pas reçu le petit matériel commandé loutre-rein, de nouveaux modèles de tasers, aiguillons, triques, étrivières, cravaches et martinets, tout ce petit matériel idoine pour administrer une schlague de bon aloi a d’abord été bloqué à la frontière, puis par l’overdose postale…

    Concernant Obispo, bof, c’est pas vraiment mon cru préféré, chère Frieda. Moi, voyez-vous, dans le moderne, suis plutôt amateur de la chanson à texte, Rina Ketty, Jean Sablon, Berthe Sylva et ses Roses blanches, Lucienne Delyle et son Amant de Saint-Jean…
    Ou alors carrément des comptines que me chantait ma môman avant de m’endormir, dont certaines ont été reprises par ces quatre jeunes gens épatants, les Frères Jacques. Un exemple roboratif, la préférée de mes greffiers car il est question d’une expérience féline sur un toit :

    https://www.youtube.com/watch?v=C22i1rj8Wsg

    Rayon classique, merci pour Claude de France et ses Nocturnes, mais quitte à être insomniaque, autant jouir de la quintessence du génie :

    https://www.youtube.com/watch?v=9QqnzF9crHA

    Très éclectique, comme vous pouvez le constater Lady Frieda. Bizarre, la consonance de votre pseudo me rappelle à chaque fois furieusement celui d’une Domina du Limmatquai…

  • Et..... Joséphine Baker? Gislebert? Il nous fait marcher là! Et c’est moi qui suis née en 1910..... LOL

  • Après (le poème) "The Lords of Pain", "Seigneurs de la douleur" qui soit dit en passant n'ont pas réussi à me terrasser la nuit dernière (see my last post in Corona Blog II), voici un film d'actualité "The Last Man on Earth" avec le célèbre Vincent Price:

    https://www.youtube.com/watch?v=-MGssnLkVGI

    Résumé:
    Quand un virus transforme toute l'humanité en mort-vivants, le dernier homme sur Terre devient chasseur de vampires à contrecoeur.

    Pour celles et ceux qui auraient du mal à apprécier ce bon film dans la langue de Shakespeare, il existe sûrement une version sous-titrée ou doublée en français, mais je vous laisse la chercher par manque de temps.

  • Messire Jacques, vous avez raison, tout cela nous fait dresser les poils sur la tête, c'est la 4 ème dimension !

    https://ok.ru/video/347256785549

    Bizarre que cela vous fasse penser à une Domina, Messire Gislebert, j''étais plus sur Frieden, freedom, prochaine fois que je me choisis un pseudo, j'irais faire un tour au Limmatquai pour ne pas vous réveiller des souvenances. Justement Obispo, c'est pour torturer vos invités, croyez moi, je l'ai vu l'aut' jour chez le chevalier John le Preux, qui l'utilise pour occir ses fiels ennemis, c'est pire que la cravache sinon y'a Barbelivien, là c'est le knock out direct, vous les enverrez dans l'outre tombe.
    Pittoresques, vos frères Jacques,

    http://sandrine77.com/wp-content/uploads/2010-lettonie/chat-toit.jpg

    https://images.app.goo.gl/ivMAFP2L5zjyCSeb9

    Merci pour Shubert, je trouvais que Debussy était assez vaporeux, éthéré et propice à la rêverie des marchands de nuage de Beaudelaire.

    Dame Patoucha, Messire Jacques est finalement arrivé à temps, ouf !

    https://youtu.be/WDTIjOWKG-4


    https://youtu.be/c419ZQ9rbkc

    Bonne fin d' après-midi.

  • Et le blocage à la frontière Frieda :)))))))

    Au temps du Corona tout est permis... :)))))))

  • Le rock c'est bien, mais en ces temps de crise, rien de tel que la vraie chanson française pour nous remonter le moral, et ce n'est pas Louis Ribier qui vous dira le contraire:

    https://www.youtube.com/watch?v=2V7RI0aehXQ

  • @ Gislebert:

    Vous avez également oublié Félix Mayol:

    https://www.youtube.com/watch?v=Yochox_YOVo

  • Si vous êtes spectateur de vous-même et de votre douleur, si vous avez l'impression de vous réveiller en plein voyage dans une histoire de fous, si le contact avec l'autre menace de s'engluer dans le visqueux, si vous êtes pris de vertige devant le vide de vos journées, si vous êtes effrayé d'être ici plutôt qu'ailleurs, que votre vie est coincée entre plusieurs éternités et que l'immensité infinie des espaces vous angoisse, voici une heure et vingt-six minutes d'Ummagumma: https://www.youtube.com/watch?v=ZeIzDstK2n8

  • Magnifiques ces échanges de pépites. L'un des rares bienfaits de ce satané confinement.
    Merci pour le Notturno de Schubert, belle version, d'emblée intégrée à une liste plutôt mélancolique.

    Alors pour King Crimson, une pièce récente, de l'an 2000, Heaven And Earth (ProjeKct X),
    tiré de l'album The ConstruKction of Light, mais extrait d'un des projets parallèles
    de Fripp...

    https://www.youtube.com/watch?v=gyDfeb7-aLw&list=PLiUmsAYq78pkUziiftOF6UGrVNc4OSNvT&index=1

    Et un classique des débuts, Epitaph, du mellotron à foison en hommage à Rutger Hauer...

    https://www.youtube.com/watch?v=SmkUPu0j-Jg&list=PLiUmsAYq78pmHeYbBZZpQYDGEGNUXakA5&index=26&t=0s

    Pour Schubert, une chouette et juvénile version du Trio No. 2, Op. 100...

    https://www.youtube.com/watch?v=nioKJNp8ADE&list=PLiUmsAYq78pmf0wJH0YJbkqnuapRlRSUl&index=45&t=0s

    Et pour les frérots, Fredo, de Dimey, version incomplète mais ils l'ont voulue telle,
    lire les commentaires qui citent le dernier et fort contemporain couplet, du tonnerre...

    https://www.youtube.com/watch?v=1sphUuY7wAE

    Voilà, vivement votre 4ème chasse aux trésors.

  • Les Frères Jacques pittoresques ? M’enfin, Lady Frieda, pour utiliser une expression balladurienne : « Je vous demande de vous arrêter ! ». Un qualificatif aussi con pour un quatuor vocal historique, qui a duré près de quarante ans, a eu son heure de gloire, a interprété Prévert et Kosma, Gainsbourg, Ricet Barrier, Francis Blanche et tant d’autres…

    De sacrés mimes, fallait les voir sur scène, pour avoir assisté à un récital feue salle de la Réformation (pas sûr) dans les années soixante, peux vous dire qu’ils mettaient une drôle ambiance… Evidemment, y avait moins de paillettes, de clinquant et de décibels.

    Prenez exemple sur Arthur le Preux, voilà une belle personne. Tout anglophile qu’il est, il adore Mayol, le Pétomane, toute la kolossale finesse de la Francie chansonnante et trébuchante… Est-ce que j’écris moi que vos groupes de hard rock sont pittoresques ? Non mais… Z’avez de la chance de ne pas vous trouver près de mon donjon d'autant que je viens de recevoir mon paquet de matériel allemand...

    Bon. je vous aime bien quand même.

  • Merci à toutes et à tous pour vos commentaires, et vos liens vers vos musiques préférées! Elles sont toutes belles, et méritent toutes écoute, à part égale!

    Dès lors, que chacune et chacun se contente d'apporter sa pierre à l'édifice, sans juger les pierres des autres. Cela sera plus respectueux, et neutre, et permettra un meilleur échange, plus serein. Bien à vous!

  • "sans juger les pierres des autres. "

    De la manière élégante de Gislebert, c'est un pur régal! Cela apporte un peu de piment.....Autrement on s'ennuierait grave!

    Relax J.Davier.... :)

  • Merci, Patoucha, je vois que vous prenez bien les choses, tant mieux! Et, pour moi, relax, c'est vrai! Bien à vous!

  • De rien J.Davier! Toujours! mais aujourd’hui plus que jamais.... :)

Les commentaires sont fermés.