Jericho

Imprimer

To Phil Manzanera and Quiet Sun

Ambrées larmes de Soleil

Gouttent à l'est et font écho,

Choquant l'Univers en sommeil,

Aux trompettes de Jericho

 

La grande clameur du ravage,

Quand la folie se répand

Et se mue en bête sauvage,

Plonge dans le noir guet-apens

 

Le flash de l'Homme terminal

Vous aveugle et vous atomise

Démence de l'assaut final

 

L'Humanité qu'un Ciel irise

S'en va se perdre, Poisson-lune

Au cœur des poussières de Lune...

 

Jacques Davier (Janvier 2020)

Lien permanent Catégories : Musique rock, Poe aime! 9 commentaires

Commentaires

  • HORS SUJET MAIS TRES IMPORTANT:

    J'encourage ceux d'entre vous qui ne sont pas encore au courant à lire le billet suivant et à télécharger, signer et faire signer la pétition si vous voulez aider à sauver ce qui reste de notre histoire et de notre culture. Merci d'avance:

    http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2020/03/13/bataille-des-rues%C2%A0-la-resistance-s-organise-305020.html

  • Bien de revenir à la poésie, Maître Jacques et de laisser l’actualité qui en est fort dépourvue aux blogs qui lui sont dévolus.


    Votre quatrain décrit à votre manière parfaitement ce que dut être, rapporté par la bible, la prise de Jericho : un massacre où tous les habitants de la ville furent passés au fil de l’épée. On reconnaît bien la mansuétude de ce bon Yahvé… (ravage, sauvage, assaut, humanité qui va se perdre…).

    Résolument plus classique, en alexandrins of course, en écho à Jericho, Totor dans ses « Châtiments » fait sonner les trompettes de la pensée – non de la renommée -, sans couacs ni canards contrairement aux intervenants spécialistes de la trompette bouchée… à moins qu’ils ne soient bouchés de la comprenette. Comme souvent avec lui, c’est un peu long, mais juste pour le plaisir de la rime, ça vaut le détour.


    Sonnez, sonnez toujours, clairons de la pensée.
    Quand Josué rêveur, la tête aux cieux dressée,
    Suivi des siens, marchait, et, prophète irrité,
    Sonnait de la trompette autour de la cité,
    Au premier tour qu'il fit, le roi se mit à rire ;
    Au second tour, riant toujours, il lui fit dire :
    « Crois-tu donc renverser ma ville avec du vent ? »
    A la troisième fois l'arche allait en avant,
    Puis les trompettes, puis toute l'armée en marche,
    Et les petits enfants venaient cracher sur l'arche,
    Et, soufflant dans leur trompe, imitaient le clairon ;
    Au quatrième tour, bravant les fils d'Aaron,
    Entre les vieux créneaux tout brunis par la rouille,
    Les femmes s'asseyaient en filant leur quenouille,
    Et se moquaient, jetant des pierres aux hébreux ;
    A la cinquième fois, sur ces murs ténébreux,
    Aveugles et boiteux vinrent, et leurs huées
    Raillaient le noir clairon sonnant sous les nuées
    A la sixième fois, sur sa tour de granit
    Si haute qu'au sommet l'aigle faisait son nid,
    Si dure que l'éclair l'eût en vain foudroyée,
    Le roi revint, riant à gorge déployée,
    Et cria : « Ces hébreux sont bons musiciens ! »
    Autour du roi joyeux riaient tous les anciens
    Qui le soir sont assis au temple, et délibèrent.
    A la septième fois, les murailles tombèrent

    Comme faut bien finir en musique, un gospel, il y avait le choix entre plusieurs interprètes, ai préféré « The Queen » même si Miss Jackson ne doit plus rien dire à la jeunesse. Admirez le coffre…

    https://www.youtube.com/watch?v=fY0G_S6ZrtE

  • Merci, Cher Gislebert, pour ce message! Hugo, évidemment, sans commentaire, sinon que c'est parfait! Mahalia Jackson, une très grande dame, c'est clair! Bien à vous!

  • Encore Hors Sujet, mais je ne peux m'empêcher de faire circuler cet article sur le virus, car de trop nombreuses personnes ne se rendent toujours pas compte de la gravité de la situation, en particulier les plus jeunes qui se croient à l'abri à tort. Tout le monde devrait lire ce qui suit et le partager:

    https://www.lefigaro.fr/politique/c-est-terrible-le-temoignage-glacant-de-jean-rottner-medecin-et-president-de-la-region-grand-est-20200315

    De même cette émission:

    https://www.youtube.com/watch?v=mWagayHjxDI

  • Vous voilà Vanitas vanitatum, no way ou high way.
    https://youtu.be/HuBqE9xGtiQ

  • Merci, Dame Frieda, pour ce lien vers le sublime "Echoes"! Du Pink Floyd grande période :

    "Overhead the albatross
    Hangs motionless upon the air
    And deep beneath the rolling waves
    In labyrinths of coral caves
    The echo of a distant time
    Comes willowing across the sand
    And everything is green and submarine"

    Bien à vous!

  • Frieda@

    Vous avez, my Lady, un humour décalé qui me ravit, du répondant sans agressivité, c’est assez rare pour être relevé. J’ai aussi remarqué que vous étiez intéressée par mon donjon, peut-être pourrait-on organiser une visite, en ces temps de confinements…

    Le bunker est bien pourvu, en plus des instruments spéciaux, la provende est régulièrement renouvelée : vins fins, spiritueux, rien ne manque comme anxiolytiques… Bonne bibliothèque aussi, nous pourrions déclamer les poèmes de Master Jack, mais pas qu’eux je vous rassure, ou écouter la musique de votre choix.
    Et puis vous pourriez tenir compagnie à Dame Patoucha, enfermée dans une oubliette depuis qu’elle m’a fauché mes DVD et qui trouve le temps long…

    Bien à vous.

  • Eĺle a dégringolé jusqu'aux douves Dame Patoucha ? Ouch ! Les temps confinés sont de retour, pas question de gambader par monts et vallées et de se refiler la patate chaude à la moitié du chemin avant même d'arriver à Annecy, diantre, vous n'y pensez pas ! C'est là qu'y a le plus de coronavirusés puis les brigadiers vont me coller des prunes tous les mètres ! En plus de me trouver décalée, vous allez me trouver farfelue et fantasque, je suis curieuse de savoir si il y a un grand trône blanc. Bon mais pas de panique vla super doc :
    https://www.marianne.net/societe/la-chloroquine-guerit-le-covid-19-didier-raoult-l-infectiologue-qui-aurait-le-remede-au :-)
    Bonne journée.

  • Alors bravo, Mister Gislebert, c'est du joli!

Les commentaires sont fermés.