giec

  • Urgence climatique mon cul!

    Imprimer

    Zazie, de même qu'elle a accueilli la proposition de visite touristique de son oncle par un sonore "Napoléon, mon cul!", aurait, j'en suis persuadé, réservé le même accueil à l'hystérie climatique actuelle, aussi bien dans le métro que hors du métro, d'ailleurs.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Humeur, Politique