feu

  • Palindrome

    Imprimer

    "Nous tournons en rond dans la nuit et sommes consumés par le feu." Ce palindrome latin a servi de titre à un film de Guy Debord, tourné en 1978, qui parle de la société de consommation capitaliste, et de l'aliénation qui en est la conséquence. Un livre, tiré du film, a été publié en 1990, avec le même titre.

    L'origine de cette locution est incertaine, elle a parfois été attribuée à Virgile, mais cela est douteux . On pense aux papillons de nuit attirés par la flamme de la bougie et qui vont s'y brûler, mais on y a aussi vu un sens ésotérique. (Source : Wikipedia)

    Pour ma part, je dirais qu'il s'agit, plus largement, d'une allégorie de la condition humaine...

    Me rendant chez mon libraire d'occasion préféré afin d'y faire quelques emplettes, je lui demandai dans quel rayon pouvait se trouver Debord, philosophie, sociologie, cinéma? Il me répondit : "Rayon alcoolos"! Très drôle, mais guère charitable! Quoique bien vu quand même : "...consumés par le feu"...

    NB : la locution complète, non utilisée par Debord, ajouterait "ecce" entre "nocte" et "et" (Source : Wikipedia).

    Lire la suite