Ecrits vains!

  • Alfred de Musset, La Nuit de Décembre (1835)

    Imprimer

    "Mais je ne puis toucher ta main, Ami, je suis la Solitude."

    Ce très beau poème d'Alfred de Musset, chef d’œuvre du romantisme, a été écrit en 1835, et publié initialement dans La Revue des Deux Mondes la même année, puis dans son recueil Les Poésies nouvelles en 1852. On devine, encore très prégnant, le souvenir de George Sand hanter ces vers...

    Je me suis permis une petite coupe de quatre strophes et sept vers, dans ce très long poème (vingt et un sixains et dix neuvains), afin de privilégier l'essentiel. Ceux qui souhaitent lire la version complète n'auront aucun mal à la trouver, le web en regorge!

    Lire la suite

  • Mélancolie (Les rois fainéants)

    Imprimer

    Les appétits insatisfaits

    Ont réduit l'amour à néant

    Et les vertiges contrefaits

    Chante, ris, ô roi fainéant

     

    Quand l'émoi se mue en silences

    Vain est le refrain entonné

    Les couteaux, les piques, les lances

    Torturent ton cœur étonné

     

    Tu fais quelques pas sans y croire

    Vers la rivière ténébreuse

    Qui, inlassable, son lit creuse

     

    Où le fil tranché par la Moire

    T'abandonne, étoile filante

    Et l'âme sombre, lente, lente...

     

    Jacques Davier (Novembre 2019)