Roxy Music, A Rock Band (Les perles du rock, 8)

Imprimer

Roxy Music, le "glam rock" dans toute sa... splendeur! Fondé en 1971 par Bryan Ferry, son line-up sera stabilisé en 1972 autour de Ferry, Phil Manzanera, Andy Mackay, Paul Thompson et Brian Eno. Ce groupe marquera les Seventies avec ses albums léchés, à la production soignée, aux compositions ciselées, rehaussées par la voix de crooner de Ferry.

Souffrant d'une nette tendance à la domination de la part de Ferry, Roxy Music verra partir Eno après seulement deux albums, Manzanera choisissant de rester dans la barque en faisant le poing dans sa poche, et en s'exprimant via ses albums solo. Une première séparation en 1976, suivie d'une reformation en 1979, puis d'une seconde séparation en 1982, auront raison de ce groupe inimitable, génial, grandiose et aussi majestueux qu'un soleil couchant sur l'océan...

Mon choix se portera sur cinq morceaux emblématiques, tous issus de 33 Tours (Roxy ne fut jamais un groupe à 45 Tours) :

  • Pour commencer, More Than This, dernier single à succès de Roxy, tiré d'Avalon, dernier disque studio du groupe, sorti en 1982. Découvrant ce titre sur la route au Tessin, j'en restai bouche bée. Il s'accordait si bien avec les montagnes, les bois, les prés, la beauté de la nature, le soleil réconfortant, mon vague à l'âme, more than this, nothing...
  • Ensuite, Editions Of You, un chouette petit rocker, embelli par les claviers d'Eno et la six-cordes de Manzanera, issu de l'album For Your Pleasure, publié en 1973.
  • Maintenant, LE grand classique, j'ai nommé A Song For Europe, de l'album Stranded (1973), le premier sans Eno, remplacé par un p'tit jeunet qui fera parler de lui, Eddie Jobson. (Voir mon précédent billet.)
  • Et puis, comment oublier Love Is The Drug, de Siren (1975)?
  • Dig this one? Same Old Scene, from Flesh And Blood (1980).

  • Et en bonus, deux titres live, l'un, Out Of the Blue, publié sur Viva! (1976) et l'autre, In Every Dream Home A Heartache, joué dans les studios de la BBC en 1973. A noter que sur le premier titre, le bassiste John Gustafson est remplacé par le fameux John Wetton, ex-Family et King Crimson! Et sur le second titre, on peut voir Eno (et son costume à plumes) en action!

Voilà, bonne écoute!

Hidden track, for your pleasure, the great Roxy tune that never was. Ce morceau, prévu en effet pour l'album qui devait succéder à Siren, fut publié sur l'abum solo de Ferry In Your Mind, paru en 1977, pour cause de séparation du groupe! Plusieurs membres de Roxy jouent toutefois sur ce titre.

Commentaires

  • Merci Maître Jacques pour cet excellent billet.

    Petite anecdote: En 1980, Roxy Music avait été invité dans le 4ème épisode de la série française "Petit déjeuner compris"

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_d%C3%A9jeuner_compris

  • Yes, mais le plus traumatisant fut leur première apparition télé avec Remake/Remodel. Nous avons alors compris que le temps du Peace & Love était révolu.

  • Avalon, avallons à vallon, guimauve, c'est un peu le lot des krooners, ils ont enterré Roxy Music avec Avalon. C' est ce disque je connaissais plus, et j'avais zappé tout le reste, parce que je le trouvais gnangnan Brian Ferry avec Avalon, du coup je suis surprise des bons titres précédents.
    Merci pour l'écoute, surtout des bonus et hidden track.

  • De rien! Et bonne année à vous!

Les commentaires sont fermés.