Sus aux ruisseaux de montagne!

Imprimer

Encore un coup de gueule climatique! C'est sûr, il va falloir assécher nos ruisseaux, maintenant qu'ils se mettent à inonder la planète de CO2...

On nous apprend que, en plus des vaches, les ruisseaux de montagne se mettent aussi à émettre du CO2! Et en quantité in-dus-tri-elle, dites-donc!! A tout le moins, plus importante que prévu

Mince alors, si même les ruisseaux et les vaches se liguent pour détruire notre planète, notre seule planète, comme se plaisent à préciser les imbéciles, où allons-nous!

C'est décidé, j'émigre sur la première planète bleue venue d'Alpha Centauri! A presto! Sans doute, car je serai rejoint par les hordes d'adolescents boutonneux qui gémissent et pleurent notre seule planète, la pauvre, qui va mourir, oui mourir, entendez-vous, et ces adultes qui ne font rien, rien du tout, et qui consomment et qui polluent notre seule planète, c'est trop triste, alors, et je ne retrouve plus mes rêves, volés envolés!!

Plus sérieusement, j'ai lu dans un article de presse qu'un individu, qui en cela confirme mes pires craintes que ne se développe un fascisme écolo, souhaite le plus sérieusement du monde que nous instaurions une dictature verte! Car on n'a plus le temps de convaincre les gens de bien voter, voyez-vous, il y a ur-gence, il faut prendre des mesures maintenant et les imposer, de force. Eh bé, mince alors, moi qui pensais que le fascisme, excepté la Chine et la Corée du Nord, était mort avec l'URSS! Mais, au fond, si la Suisse prenait le relai, ce serait du meilleur copurchic!

Qu'on se rassure, in fine, il n'y a aucune urgence climatique, tout cela est normal, relisez Emmanuel Le Roy Ladurie, le climat n'a cessé de se refroidir et de se réchauffer depuis qu'il est climat, comme le prouvent les analyses scientifiques de la tourbière de Bunte Moor. Le réchauffement actuel, en effet, n'est qu'un épisode, succédant à cinq autres épisodes rigoureusement semblables, qui se sont produits depuis 1000 ans avant Jésus Christ! Et on ne peut pas dire qu'en ce temps-là les usines et les automobiles étaient nombreuses sur notre planète, euh, pardon, notre seule planète,  (Histoire du climat depuis l'An Mil, Vol. II, Flammarion, 1983, pp. 30-32).

Mais, je comprends tout maintenant, cela, ce réchauffement, était, est toujours, une conspiration des ruisseaux, qui se sont donné le mot, qui se sont alliés aux ruminants, et maintenant à l'homme, ce salaud, pour détruire la planète, notre seule planète... la pauvre, mea culpa, mea maxima culpa! A bientôt, dans les parages d'Alpha Centauri A, B ou C, les belles étoiles salvatrices, oh, que je vous aime mes petites, mes chéries, attendez-moi, espérez-moi, je viendrai accroché à la chevelure d'une magnifique comète du nom d'Oona!

Commentaires

  • Madre de Dios ! Qu’est-ce que j’apprends en conclusion de votre billet vengeur ? Votre égérie, votre Mumuse inspiratrice, la bien-aimée Oona, ravalée au rang de comète… La drôlesse cache bien son jeu, elle aurait donc un cœur de glace. Et moi qui la pensait dotée d’un tempérament disons volcanique, pour éviter d’user d’une expression triviale… Faut espérer pour vous que vos retrouvailles sont plus fréquentes que celles de la Terre avec Miss Halley (tous les 76 ans), même si, remarquez, à ce rythme, tout à la joie de vous revoir, vous évitez chicayas, disputes et bris de vaisselle…

  • Merci, Gislebert, en effet, coeur de glace, c'est bien possible, mais tempérament de feu, sûrement! Bien à vous!

  • Mille mercis pour cet excellent billet qui nous montre une fois de plus l'inanité des argurments des réchauffistes!

    J'en profite pour rappeller à tout le monde qu'il faut impérativement sauvegarder la charmante Place du Petit-Saconnex, dernière place de village de la ville de Genève, en cochant la case NON à la question 8, lors les votations à venir!

    On a déjà assez abattu d'arbres, assez détruit de charmantes petites villas et de jardins nécessaires à la biodiversité et à la survie de la faune locale et assez bétonné partout. Préservons ce petit bijou tel qu'il est. Tous les habitants y sont opposés, mais ils ne pèsent pas lourd face au reste de la ville.

    De plus la prétendue "Synthèse brève et neutre" de la page 87 de la brouchure de vote et tout sauf neutre, un peu comme l'ex-DDR qui était tout sauf "Demokratische" !

    Faites passer le message, car il en va de la survie de notre patrimoine. MERCI!

  • Merci, Arthur, pour ces infos! Je n'ai pas encore reçu mon matériel de vote, mais qu'est-ce que c'est que ce binz? Comment peut-on s'en prendre à la place du Petit-Saconnex? Encore un coup de Tony le bétonneur et de son gang? Dieu nous préserve de sa présence au Conseil Fédéral!

  • Finit les bains dans les ruisseaux, Messieurs, après la cueillette des champignons et des châtaignes, avec les gouttes d'eau perlant sur la peau! Aussi, franchement, à aguicher les filles du Limmatquai, les origines du monde, et tutti quanti, faut pas s' étonner de créer des furieux jaloux qui veulent assécher les ruisseaux!

    https://youtu.be/skWFyop_pxU

  • "Dieu nous préserve de sa présence au Conseil Fédéral!"

    Détrompez-vous, Maître Jacques, l'envoyer à Berne serait le meilleur moyen de s'en débarrasser, technique utilisée pour MCR en son temps... Noyauté au sein d'un collège à majorité alémanique, il n'entraverait que pouic et serait aussi charismatique que Parmelin, c'est dire...

  • OK, Dame Frieda, je note bien et me tiendrai à carreaux!
    Messire Gislebert, "aussi charismatique que Parmelin", en effet, "c'est dire", et comment!

    Bien à vous deux, JD

Les commentaires sont fermés.