Fresh Cream (Les perles du rock, 4)

Imprimer

Cream, la crème de la crème, un peu gonflé comme nom tout de même, voit le jour en juin 1966. Il s'agit de la mise en commun des forces du batteur Ginger Baker, du bassiste et chanteur Jack Bruce et du guitariste Eric Clapton. En à peu près deux ans, jusqu'à fin 1968, ce trio mettra le feu aux scènes rock, essentiellement britanniques et américaines. On a parlé à leur sujet du premier des "supergroupes", mais je crois que cela ne veut pas dire grand chose. Ce sont des musiciens, basta!

Autant leur instrumentation était basique en concert, guitare, basse, batterie, parfois harmonica, autant celle-ci était complexe sur disque, grâce notamment aux talents du producteur Felix Pappalardi, qui n'hésitait pas à intégrer, en les jouant parfois lui-même, des instruments inattendus, comme les "swiss hand bells" (sur Those were the days)!

Lorsque j'entendis pour la première fois les quatres accords en 5/4 de l'intro de White Room, j'en fus tellement éberlué que je dus m'asseoir! J'écoutai le morceau religieusement, puis le repassai au moins dix fois! Mainteant encore, lorsque Jack Bruce chante les premiers mots dans mes écouteurs, je tressaille : "In the white room with black curtains near the station".

Voici un petit choix de morceaux qui ont marqué l'histoire du rock! (Les liens pointent vers Youtube)

Les titres ci-dessous ont tous été enregistrés en 1967 ou 1968, période pendant laquelle le groupe, alors qu'il devait effectuer d'incessantes tournées, notamment aux USA, trouva néanmoins le temps de graver quatre albums, soit Fresh Cream, Disraeli Gears, Wheels of Fire et Goodbye!

 

  • White Room, 1968, paroles du poète beat Pete Brown, musique de Bruce (voir ci-dessus) : White Room
  • We're Going Wrong, 1967, encore un morceau dû à, et chanté par, Jack Bruce, un plus pour les roulements de batterie de l'ami Baker : We're Going Wrong; et pour les fans, voici une version enregistrée live à la BBC le 25 novembre 1967
  • Badge, 1968, peut-être une des chansons les plus connues de Cream, due aux plumes conjointes de Clapton et de George Harrison, dans une des ses rares excursions hors des Beatles : Badge

Bonne écoute!

 

Jacques Davier

Commentaires

  • Tout en couleur dans la chambre blanche, ça déraillait pas mal en song en ces temps là, locomotive breath ...le terminus jamais certain, très bon cru en tout cas, bonne soirée.

Les commentaires sont fermés.