Les Filles du Limmatquai

Imprimer

Dédié à Stephan Eicher

Les Filles du Limmatquai est un song de Stephan Eicher paru dans son album Les Chansons Bleues, en 1983. Je me suis permis de lui emprunter le titre de sa chanson

Pour les filles du Limmatquai

Je ferai pleuvoir l'or sur Terre

Je me changerai en bouquet

Ou bien m'irai pendre à Cythère

 

Pour les filles du Limmatquai

Je créerai de nouveaux mondes

J'accepterai d'être laquais

De leurs yeux purs leurs formes rondes

 

Je danserai faux pour un rire

Un mouvement de jambes nues

Reverrai-je leur doux sourire

 

Si je vole chasser les nues

Cadeau soufflé dans un paquet

Pour les filles du Limmatquai...

 

Jacques Davier, Août 2019

Lien permanent Catégories : Poe aime! 5 commentaires

Commentaires

  • Bou diou, vous vous décarcassez comme le père Ducros pour les filles du Limmatquai. ;)
    Bouquet mais bouquet de quoi? Parce qu'ya bouquet de persil aussi. ;)

  • Les filles du Limmatquai, encore une grosse déception… moi qui attendais des lueurs sur le charme de ces demoiselles de la part de Dame Frieda qui doit en connaître un rayon vu son pseudo qui fleure bon le vent du Nord…

    Pauvre Welsh, je ne connais que les filles du quartier des Pâquis d’avant l’ère LGBT qui tient maintenant le haut du pavé, pour les avoir cotoyées (géographiquement, en voisin…) et parfois soignées. Elles étaient très sympas avec leur docteurs, les payaient rubis sur l’ongle (l’habitude), mais faut-il l’avouer pas toujours girondes… Faudra que vous nous pondiez quelques stances sur le sujet, Maître Jacques. En attendant, pour votre inspiration, d’autres filles sous d’autres cieux :

    https://www.youtube.com/watch?v=8AwbRUI_3Gw

    Avec la Dent Blanche en majesté devant le nez, cela vaut bien la Limmatt,
    bonne journée.

  • Jl'aime bien avec son groupe Grauzone que j'écoutais pas mal dernièrement,
    https://youtu.be/HhtxqvAlIpo
    Ça me parle plus,
    les filles du Limmatquai, je ne connaissais pas, et d'ailleurs je ne vois pas trop de quoi il parle, n'étant pas Suisse. Elles sont grosses " forme ronde"? M'enfin c'est bizarre qu' y' ait qu' à cet endroit, faudrait ptre faire une étude.
    Bonne soirée, à Messire Gislebert également.

  • @Frieda Merci pour vos commentaires. Grauzone égale, pour moi, Eisbär (Ich möchte ein Eisbär sein, im kalten Polar")! Bouquet de persil, pourquoi pas, c'est une plante médicinale, mais, pour ma part, ce serait plutôt des fleurs! En fait, doit-on déceler dans cette idée un brin de jalousie? Les formes rondes, pour leurs rondeurs, pas forcément grosses, mais pas maigrichonnes non plus! Bien à vous JD

    @Gislebert Aux Pâquis, qui sont un peu glauques tout de même, en tout cas dans le périmètre rue des Alpes-rue de-Monthoux, je crois qu'on peut préférer sans hésiter le Limmatquai (à moins que j'idéalise)! Je tâcherai toutefois de pondre quelque chose, sans garantie aucune. Quant à Pierre Perret, toujours génial, et sans égal, à part peut-être Bobby Lapointe, merci pour le lien! Bien à vous JD

  • Messire Jacques, c'est juste pour vous embêter parce que je suis espiègle de nature et que je vous voyais bien en persil, allez savoir pourquoi, Messire Gislebert, je le vois bien se transformer en botte d'oignon pour les filles.. ;) ( qui aime bien châtie bien).

Les commentaires sont fermés.