Bureau d'poste blues (Roulez tambours!)

Imprimer

Rugis, tocsin, roulez, tambours, sonnez, clairons, flottez, drapeaux, tonnez, canons, haut les cœurs, que les troupes hardies des combattants du service public se lèvent! Réclamons nos bureaux de poste, demandons leur réouverture, interdisons leur fermeture, nous les voulons, ils nous sont dus!

Merci à H.-F. Amiel !

Bureau d'poste blues

 

J’suis philatéliste

J’aim’ les timbres-poste

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica¹]

 

J’aim’ les bureaux d’poste

Et j’me fâche tout rouge

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

La Poste ferm’ ses bureaux

Quatr’à six cents, ou plus

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Plaire à la clientèle ?

Que dalle! Les éconocroques!

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Benefs’ toujours plus

Service public ric-rac

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Capitalisme à courte vue

Ultralibérale société

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Ca plaît aux actionnaires

La Confédération se tait

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

On accept’ pas c'diktat

Direction, démission!

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Trop payés ces glandus

Pour pourrir nos vies

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Plus d’bureaux dans l’Mandement

Sauf Satigny, jusqu’à quand ?

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

On veut l’statu quo ante

Rouvrez nos bureaux, morbleu!

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Qu’le Conseil d’Etat se mouille

Qu’il interdis'd'fermer!

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Au b’soin on r’nationalisera

Ah ouais ? Mais sans Maudet!

J’ai l’bureau d’poste blues

L’bureau d’poste blues [harmonica]

 

Notes :

¹ Un Blues Harp de préférence, ou un Marine Band. Le chanteur joue quelques notes improvisées après le refrain.

 

Jacques Davier

Les commentaires sont fermés.